Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

De la paille dans les toilettes : l'école de Saint-Hilaire-la-Palud vandalisée dans les Deux Sèvres

-
Par , France Bleu Poitou

Une école élémentaire a été vandalisée dans les Deux-Sèvres. La maire de Saint-Hilaire-la-Palud a retrouvé plusieurs kilogrammes de paille dans les toilettes de l'établissement dans la nuit de dimanche à lundi.

Ecole communale vandalisée à Saint-Hilaire-la-Palud
Ecole communale vandalisée à Saint-Hilaire-la-Palud - Dany Bremaud

Saint-Hilaire-la-Palud, France

A quinze jours de la rentrée, l'école communale de Saint-Hilaire-la-Palud, dans les Deux-Sèvres a été vandalisée dans la nuit de dimanche à lundi. C'est la maire de la commune, Dany Bremaud, stupéfaite, qui a découvert la scène ce lundi matin.

"Ça me dégoûte, ce genre de bêtises me laisse sans voix"

Dans la nuit de lundi à dimanche, plusieurs kilogrammes de pailles ont été déversés dans les sanitaires de l'école au point d'endommager les canalisations de l'établissement. A l'origine, trois bottes de paille avaient été déposées vendredi 9 août dans la cour de récréation pour servir de chicanes lors de la fête du centre de loisirs. Elles avaient ensuite été laissées devant l'établissement pour que l'agriculteur vienne les récupérer après le weekend. 

Indignation de la part de la mairie

La maire de la commune, Dany Bremaud ne cache pas aujourd'hui son indignation face à cet acte de vandalisme. Sur notre antenne, elle qualifie cet acte d’inacceptable :  "Je vous avoue ma colère, tout cela me parait incohérent et inacceptable, je pense que c'est une bande d’hurluberlues qui n'ont rien d'autre à faire que des bêtises et des bêtises très graves".

La gendarmerie a été dépêchée sur place et une plainte est déposée. Il va désormais falloir nettoyer les locaux, ce qui va engendrer pour la commune d'un peu plus de 1500 habitants, des coûts non prévus initialement. 

Des actes de vandalisme réguliers dans la commune

"C'est assez fréquent dans la commune", raconte la maire. "J'ai eu des panneaux de signalisation lors de travaux qui étaient enlevés et déposés devant la mairie, ou des panneaux enlevés dans le Marais et qu'on retrouve au milieu des conches (du Marais)".

"Etre maire devient vraiment compliqué. Ça fait mal au cœur"

"Nous, petite commune, on ne peut plus se permettre d'avoir des dégâts de cette sorte, il y a un moment où on ne peut plus se taire. Nos administrés nous demandent de réparer des trous sur les routes, mais à force de réparer ce genre de bêtises, nos budgets en prennent un coup", conclut Dany Bremaud.