Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'école maternelle Lamartine au Havre fermée après un incendie

Le Havre, France

Un incendie a pris mardi 4 février 2020, vers 20 heures, dans une salle de l'école maternelle Lamartine du Havre. L'école est fermée au minimum jusqu'à la fin de la semaine. Une enquête est en cours.

L'école maternelle Lamartine quartier de l'Eure au Havre
L'école maternelle Lamartine quartier de l'Eure au Havre

L'école maternelle Lamartine, rue des Raffineries dans le quartier de l'Eure au Havre a été touchée, mardi 4 février 2020, par un incendie. Vers 19 h 30, l'alarme anti-intrusion retentit et des policiers municipaux se rendent sur place. A leur arrivée, ils constatent que de la fumée s'échappe d'une salle de classe et appellent les pompiers.

Les enseignants et l'adjointe au maire chargée de l'éducation, Florence Thibaudeau-Rainot, se rendent également sur place. "Les dégâts sont importants dans deux classes sur six, explique l'adjointe. Elles sont inutilisables pour le moment." Une troisième classe est pleine de suie à cause des fumées. 

L'école fermée plusieurs jours

L'école est donc fermée jeudi et vendredi afin de permettre aux enquêteurs de travailler. "Les parents qui n'ont pas la possibilité de faire garder leur enfant peuvent appeler le service éducation pour trouver une solution."

Une réflexion est menée pour trouver une solution pour accueillir les 133 élèves de l'école dans de bonnes conditions la semaine prochaine. Des expertises sont également en cours pour savoir quand les classes endommagées pourront être réutilisées.

Incendie volontaire ?

D'après les premières constations de la police, il n'y a pas eu d'effraction et le feu a pris à plusieurs endroits. La police a donc ouvert une enquête et l'origine volontaire est privilégiée

Un mélange "de colère et de tristesse"

Florence Thibaudeau-Rainot ne se prononce pas quand à cette piste criminelle mais ressent "de la colère car c'est le travail des enfants qui est parti en fumée, de la tristesse car c'est un lieu de sociabilisation et d'apprentissage et on a du mal à comprendre comment on peut s'attaquer à ce genre d'établissement".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu