Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

L'émotion à Garazi après la mort de Roxane, percutée par son ex-compagnon

dimanche 29 avril 2018 à 19:44 - Mis à jour le lundi 30 avril 2018 à 6:00 Par Théo Hetsch, France Bleu Pays Basque et France Bleu

Une femme de 32 ans, habitante d'Ossès, a été percutée en voiture par son ex-compagnon samedi matin. Il assure que c'était un accident. Un rassemblement spontané s'est déroulé le soir même et des fleurs ont été déposées sur les lieux du drame.

Des roses blanches, des iris et des bougies déposées devant l'office du tourisme de Garazi, sur les lieux de l'accident.
Des roses blanches, des iris et des bougies déposées devant l'office du tourisme de Garazi, sur les lieux de l'accident. © Radio France - Théo Hetsch

Saint-Jean-Pied-de-Port, France

Devant l'office du tourisme de Garazi, les passants et les marcheurs s'arrêtent, s'interrogent. Une pancarte et des fleurs sont posées au sol, à même le goudron. Avec ce message : "Ici un homme violent a tué Roxane, mère de trois enfants, pleins de vie et de projets". Un message qu'Oihanna, la meilleure amie de la victime, les yeux rougis, trouve malgré tout un peu prématuré : "j'attends les conclusions de l'enquête pour être sûre, lui dit qu'il n'a pas fait exprès, mais j'avoue que j'ai du mal à y croire...".

Le corps de Roxane a été découvert ce samedi 28 avril vers 4h40 du matin sur la voie publique, à proximité de la mairie et de l'office du tourisme. Les pompiers n'ont pas pu la ranimer. La victime, mère de 3 enfants d'origine brésilienne, était âgée de 32 ans.

Déjà une plainte à la suite de violences conjugales à l'été 2017

Pour elle, cela faisait au moins un an et demi que son compagnon la violentait : "il l'a frappait régulièrement, on en a parlé plusieurs fois, raconte-t-elle, je l'ai même chassé de chez elle cet été et elle a reçu l'aide des services sociaux, etc...".

Roxane avait même déposé plainte contre lui à l'été 2017 pour des coups et des blessures. Une plainte confirmée par le parquet de Bayonne.

Un rassemblement spontané s'est organisé dès samedi soir. Cette pancarte a été déposée par des proches de Roxane. - Radio France
Un rassemblement spontané s'est organisé dès samedi soir. Cette pancarte a été déposée par des proches de Roxane. © Radio France - Théo Hetsch

Selon cette amie, le couple était ensemble depuis quatre ans et ont eu ensemble une fille, aujourd'hui âgée de trois ans. Par ailleurs, la victime était mère de deux autres enfants, de neuf et treize ans, issus d'une précédente union.

Près d'un gramme par litre de sang

L'homme a été placé en garde à vue aux alentours de 8h ce samedi matin dans les locaux de la gendarmerie de Saint-Jean-Pied-de-Port. Son taux d'alcoolémie s'est avéré supérieur à la limite légale, il a été contrôlé à 0,96g par litre de sang. Le suspect a déclaré avoir passé la soirée avec la victime. Une soirée qui se serait commencé dans un karaoké.

L'homme devrait dans tous les cas être déféré au parquet dans la matinée et très probablement, selon procureur, placé en détention provisoire.

Les enquêteurs hésitent encore ce dimanche sur les chefs d'accusation. Il leur manque des témoins direct du choc, pour déterminer s'il a volontairement percuté sa compagne ou si c'était, comme il l'affirme depuis le début, un accident.