Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Incendie de Notre-Dame

L'émotion des tourangeaux, lundi soir, en apprenant l'incendie de Notre-Dame-de-Paris

mardi 16 avril 2019 à 8:50 Par Boris Compain, France Bleu Touraine

Comme l'ensemble du reste de la France, la Touraine a été touchée par l'émotion, lundi 15 avril, dans la soirée, et pas uniquement dans les deux hauts-lieux du catholicisme en Indre-et-Loire : la cathédrale Saint-Gatien et le sanctuaire de l'Ile-Bouchard.

La cathédrale Notre-Dame-de-Paris a été en grande partie détruite par un incendie vraisemblablement accidentel, lundi 15 avril
La cathédrale Notre-Dame-de-Paris a été en grande partie détruite par un incendie vraisemblablement accidentel, lundi 15 avril © Maxppp - Alexandre Minguez/Wostok Press

Indre-et-Loire, France

Notre-Dame dévorée par les flammes. Une image qui a bouleversé tout un pays, lundi 15 avril au soir, et une émotion qui a bien évidemment gagné la Touraine. Franck, un tourangeau s'est précipité dans la cathédrale Saint-Gatien dès qu'il a appris la terrible nouvelle : "C'est une immense tristesse, je suis dévasté" dit-il, la voix pleine de sanglots. "La cathédrale de Paris est une merveille. Je suis venu prier ici pour montrer ma foi, pour demander à Jésus de protéger sa maison. Je suis effaré".

Au sanctuaire de l'Ile Bouchard, autre haut-lieu de la religion catholique en Indre-et-Loire,  François de la Forcade, un paroissien dédié au Sanctuaire, est consterné : "C'est une émotion qui nous étreint parce que c'est Notre-Dame. 

c'est non seulement une cathédrale extraordinaire, mais c'est une partie de l'histoire de France qui défile et une grande partie de l'histoire de l'Eglise qui défile aussi

C'est une émotion horrible, ça fait penser un peu à la même émotion que lorsque les tours du World Trade Center ont été attaquées le 11 septembre, sauf qu'ici c'est probablement un accident de chantier. On espère qu'au moins il n'y a pas de victime, mais on ne peut être qu'effondré".

Une tragédie qui touche, bien sur, tout le monde, bien au delà des catholiques. Pour Suzanne, c'est un pan de l'histoire de France qui disparaît : "_C'est un vrai drame. Personnellement, je suis fonctionnaire de l'Education Nationale, donc très sensible au patrimoine français. C'est atroce, ce qui se passe_. C'est un monument visité par des millions de personnes, ça va avoir un impact énorme".

A la sortie des restaurants, on ne parle que de ça, on ne regarde que ça sur son portable. Ces images de cette cathédrale dévorée inéluctablement par les flammes. Gilles et Patricia ne cachent pas leur désolation : "Ca fait beaucoup de tristesse. C'est un monument important, c'est dommage qu'il parte en fumée. Notre-Dame, c'est l'histoire de la France, ce n'est pas autre chose".