Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

L'employé d'un restaurant breton invente un faux braquage pour voler 50.000 euros

lundi 3 septembre 2018 à 11:11 Par Annaïg Haute, France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel et France Bleu

Un restaurateur de l'île de Bréhat, dans les Côtes-d'Armor, a appelé les gendarmes en expliquant que son employé s'était fait agresser et voler la recette. Les gendarmes ont prouvé qu'il s'agissait en fait d'un faux cambriolage, monté par l'employé pour dérober la recette. L'homme a été jugé.

Les gendarmes se sont vite aperçus de la supercherie.
Les gendarmes se sont vite aperçus de la supercherie. © Maxppp - Franck Kobi

Bréhat, Île-de-Bréhat, France

C'est le gérant de ce restaurant situé sur l’île de Bréhat qui a donné l'alerte, le samedi 25 août. Il signale à la gendarmerie qu'on lui a volé sa recette, et que son employé a été agressé. Selon lui, l'homme aurait reçu du gaz lacrymogène "au moment de la fuite des cambrioleurs"

Des complices pour transférer l'argent

Les gendarmes de Lannion s’aperçoivent rapidement que l'histoire ne colle pas et remontent jusqu'en région parisienne. Ils prouvent que l'employé est l'auteur du larcin et qu'il a utilisé des complices pour assurer le transfert des 51.000 euros vers Paris. 

L'homme a été jugé en comparution immédiate. Il est condamné à 18 mois de prison, dont 12 ferme.