Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

L'employée d'un bureau de tabac violemment agressée au Puy-en-Velay

Un homme a dérobé plusieurs milliers d'euros ce jeudi dans un bureau de tabac du Puy-en-Velay. L'employée, seule au moment des faits, a été violemment agressée.

Le bureau de tabac Le Saint-Jean au Puy-en-Velay (capture d'écran)
Le bureau de tabac Le Saint-Jean au Puy-en-Velay (capture d'écran) - Google Street View

Le Puy-en-Velay, France

Une violente agression a eu lieu ce jeudi soir dans un bureau de tabac du Puy-en-Velay (Haute-Loire) situé Fbg Saint-Jean. Un homme a agressé l'employée et dérobé plusieurs milliers d'euros.

L'employée tirée par les cheveux

L'employée, âgée de 20 ans, était seule dans le bureau de tabac quand un homme est entré peu avant 20 heures. Il a surgi derrière elle lorsqu'elle rangeait et nettoyait sa boutique. L'homme a tiré la jeune femme par les cheveux avant de s'emparer d'un coffre, près de 7.000 euros ont été dérobés.

La jeune femme, extrêmement choquée, n'est pas blessée. Elle a malgré tout passé la nuit à l'hôpital. C'est sa compagne, ne la voyant pas revenir à son domicile dans la soirée, qui l'a retrouvée en état de choc dans le commerce.

"Voir ça c'est trop dur [...] je suis désespéré" — Le gérant du bureau de tabac

Le gérant du bureau de tabac est lui aussi choqué. Jean-Paul Badiou a visionné l'agression de son employée grâce aux caméras de vidéosurveillance de son commerce. Il réagit, des trémolos dans la voix, au micro de France Bleu Saint-Étienne Loire: " Voir ça c'est trop dur [...] je suis désespéré surtout pour ma vendeuse, elle ne mérite pas ça [...] c'est quelque chose que je ne pensais jamais vivre vis à vis de quelqu'un de mon personnel".

L'agresseur en fuite

L'agresseur a pris la fuite hier soir, il n'a pas été interpellé. Les images des caméras du commerce ainsi que celles de la ville vont être exploitées par la police en charge de l'enquête.

Choix de la station

France Bleu