Faits divers – Justice

L'enfant disparu dans l'Allier n'existait pas

Par Géraldine Marcon et Emmanuel Moreau, France Bleu Pays d'Auvergne mercredi 16 avril 2014 à 18:28

La carte de localisation d'Yzeure dans l'Allier.
La carte de localisation d'Yzeure dans l'Allier. © IDÉ

Depuis ce vendredi 11 avril les policiers de l'Allier étaient à la recherche d'un enfant de deux ans et demi porté disparu à Yzeure. France Bleu Pays d'Auvergne révèle la conclusion des enquêteurs : cet enfant n'a en fait jamais existé, l'histoire de son enlèvement a été inventée. Trois personnes sont en garde à vue.

Vendredi 11 avril, une femme signalait aux policiers d'Yzeure la disparition de son neveu, Chayson, âgé de deux ans et demi. Les forces de l'ordre se lancent à sa recherche et une information judiciaire pour enlèvement et séquestration de mineur de moins de 15 ans est ouverte le lundi 14 avril. Cependant les enquêteurs restent prudents, et ils ont raison puisqu' il s'avère que le garçonnet n'a jamais existé.

Une existence virtuelle

L'enfant n'avait qu'une existence virtuelle , à travers un compte au nom de son père "virtuel" sur le réseau social Facebook . Pour créer ce compte, les mis en cause avait récupéré une photo d'un enfant sur un autre profil. Pour le moment les enquêteurs ne sont pas en mesure de dire pour quelles raisons ce faux compte a été inventé , il servait en tout cas à animer un dialogue entre plusieurs personnes. 

Trois personnes mises en examen

Une femme âgée de 47 ans , celle qui a signalé la disparition de l'enfant, sa fille âgée de 13 ans et son neveu de 15 ans , qui géraient le compte Facebook, ont tous été mis en examen. Il semblerait qu'ils aient inventé toute cette histoire pour nuire à des jeunes de l'agglomération moulinoise en les accusant de la disparition. Il s'agirait d'une vengeance suite à des faits de harcélement sur la jeune fille pour lesquels les enquêteurs restent très prudents. Les trois mis en cause ont été mis en examen ce jeudi 17 avril pour délit de dénonciation de crime imaginaire, mais aussi pour accusations calomnieuses.  La femme de 47 ans a été plaçée sous contrôle judiciaire et les deux mineurs sous contrôle judiciaire adapté. ****

 

Oui car maintenant que l'on sait que que la disparition de chayson a été inventé de toute piece...les enqueteurs cherchent à comprendre les motivations de la fausse tante qui à  franchi les portes du commissariat de Moulins vendredi dernier...elle est en garde a vu en ce moment même avec les deux adolescent qui alimentaient le compte facebook...  et ils sembleraient que cette fausse tante, sa fille bien réel et son cousin ait inventé cette histoire pour nuir à des jeunes de l'agglomération moulinoises en les accusant de la disparition de Chayson... Toujours au conditionnel il s'agirait d'une vengeance suite à de prétendus attouchements sexuels sur la jeune fille... mais comme il y a déjà beaucoup d'affabulation dans cette histoire les enquêteurs restent très prudents...on saura en fin de journée si les 3 personnes sont mis en examen non seulement pour délit de dénonciation de crime imaginaire... mais aussi pour accusations calomnieuses.... 

 

Partager sur :