Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

L'enquête avance après la collision entre un train et un camion à St Pierre-sur-Vence

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

On apprend que le convoi exceptionnel a été dérouté et que c'est pour cette raison qu'il s'est retrouvé sur le passage à niveau de St Pierre-sur-Vence. De nombreuses auditions doivent avoir lieu pour comprendre qui a pris les décisions et pourquoi le chauffeur n'était pas au volant au moment du choc

Le passage à niveau de St Pierre-sur-Vence
Le passage à niveau de St Pierre-sur-Vence - Google Maps

Saint-Pierre-sur-Vence, France

Suite à la collision entre un train et un camion mercredi dans les Ardennes, au passage à niveau de St Pierre-sur-Vence, l'enquête "s'annonce longue", dit le Procureur de la République de Charleville-Mézières.

Il nous apprend ce jeudi que le convoi exceptionnel était sensé passer par Yvernaumont. Seulement, mercredi en fin de matinée, un accident mortel entre 2 voitures, a eu lieu sur la route qu’il devait emprunter, ce qui l'a obligé à se dérouter. Reste à savoir qui a décidé de ce nouvel itinéraire et si le chauffeur du poids-lourd a bien compris les instructions : il est Allemand et ne parle pas français. 

Le Procureur de Charleville-Mézières précise que de nombreuses auditions sont prévues. Elles devront également permettre de comprendre pourquoi le chauffeur du camion n’était pas au volant au moment de l’accident : est-il descendu parce qu’il était en panne ou parce qu’il a vu arriver le train ? Il doit à nouveau être entendu.

Aucun train n'a circulé ce mercredi

Suite à cette collision, qui a fait 11 blessés légers dont le conducteur du train, les conducteurs et les contrôleurs ont exercé leur droit de retrait. Ils estiment que la sécurité des voyageurs et des agents n'est pas assurée par leur direction, notamment lorsque le conducteur du train est seul à bord comme c'était le cas lors de l'accident.

Sur les lieux de l'accident, le TER et le camion ont été enlevés des voies, mais les agents de la SNCF doivent encore mener des vérifications de sécurité avant de permettre à nouveau la circulation des trains.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu