Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

L’enquête sur l'incendie de la tribune de Saint-Pée à Oloron classée sans suite

-
Par , France Bleu Béarn

L’enquête sur l'incendie de la grande tribune du stade Saint-Pée à Oloron a été classée, mercredi. Le maire d'Oloron en a été informé par courrier. Si le travail de reconstruction va démarrer, Hervé Lucbéreilh regrette qu'aucun responsable n'ait été identifié.

 Depuis l'incendie, la partie droite de la grande tribune n'accueille plus de spectateurs.
Depuis l'incendie, la partie droite de la grande tribune n'accueille plus de spectateurs. © Radio France - Alexandre Vau

Pau, France

France Bleu Béarn vous l'annonce ce jeudi. L’enquête sur l'incendie de la grande tribune du stade Saint-Pée à Oloron a été classée sans suite. Plus d'un an après le sinistre, aucun responsable n'a pu être identifié. Le lundi 6 mars 2017, la partie droite de la grande tribune est détruite dans l'après-midi suite à un départ de flammes dans la partie haute de la tribune.

Aucun responsable identifié 

Le maire d'Oloron a appris ce mercredi dans un courrier envoyé par le secrétariat de la procureure de Pau que l’enquête ouverte quelques jours après le sinistre a été classée sans suite. Hervé Lucbéreilh regrette que l'enquête accouche d'une souris.

Ça me gène qu'on n'ait pas été capable de trouver alors qu'il ne fallait pas chercher bien loin. Je sais que des gens ont vu des jeunes dans la tribune à ce moment là. 

Hervé Lucbéreilh, maire d'Oloron.

Entre 800.000 et un million de travaux

Pour autant, le travail de reconstruction avance. Les travaux ont été évalués entre 800.000 et 1 million d'euros. Un appel d'offre va être lancé. La réouverture de la partie droite de la grande tribune est espérée à l'été 2019. Quant au naming évoqué de la future tribune, la mairie discute avec le groupes Laulhère et Lindt. Le maire espère obtenir 50.000 euros pour le club.

Choix de la station

France Bleu