Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

L'équipementier limougeaud BIG Sports en redressement judiciaire

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Limousin

L'équipementier limougeaud BIG Sports a été placé en redressement judiciaire. La société, portée par l'ancien basketteur Frédéric Weis, est en cessation de paiement depuis plusieurs mois et n'a d'ailleurs plus aucun club sous contrat.

Frédéric Weis et Yann Nouhaud dans la boutique CSP Fan Store rue Ferrerie à Limoges
Frédéric Weis et Yann Nouhaud dans la boutique CSP Fan Store rue Ferrerie à Limoges © Radio France - Jérôme Ostermann

Après s'être occupée des maillots de clubs de JeepELITE comme le Limoges CSP, le BCM Gravelines-Dunkerque et Chalon-sur-Saône, la société limougeaude BIG Sports a été placée en redressement judiciaire le 27 mai dernier. 

En cessation de paiement depuis plusieurs mois, elle n'a aujourd'hui plus aucun club sous contrat. Mais qui dit redressement dit rebond envisageable pour la marque. À condition d'assainir la situation, à tout point de vue.

Des dysfonctionnements importants

À ce jour, la société portée par l'ancien basketteur Frédéric Weis a plusieurs dizaines de milliers d'euros de dettes. Et des trois associés au plus fort de l'activité, deux ont quitté leur poste de dirigeant en février et en août 2019. Sachant qu'il y a eu auparavant d'importants dysfonctionnements. 

Notamment une affaire embarrassante. Quand BIG Sports était en charge de la billetterie du Limoges CSP via la boutique du club, une partie des ventes pour des matches de playoffs n'a pas pu être reversée au Limoges CSP qui a décidé de porter le litige devant le tribunal de commerce. Mais la procédure pourrait ne pas aller plus loin.

Un accord devrait bientôt être signé et le procès évité

Un accord sur le règlement de la dette est toujours envisagé entre l'entreprise et le club. Si tout est remis à plat, et le mandataire judiciaire devra regarder tout cela de près, BIG Sports pourrait repartir. Avec l'espoir de signer de nouveaux contrats d'équipementier dans les mois à venir ? Seul l'avenir le dira. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu