Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

L'Essentiel - La fin d'un trafic de drogue à Nice et une aide pour les commerces après l'attentat de Nice

samedi 1 octobre 2016 à 10:10 Par Violaine Ill, France Bleu Azur

L'essentiel du 1er octobre 2016.

saisie de drogue à Nice
saisie de drogue à Nice © Maxppp - maxppp

Alpes-Maritimes, France

La police judiciaire de Nice a mis fin à un réseau de trafiquants de drogue : 11 personnes ont été interpellées cette semaine dont un puissant caïd de 35 ans, le chef présumé d'un réseau de dealer de cocaïne et de cannabis. Le suspect numéro un a un profil inhabituel, il pratique la compétition sur des triathlons dans le monde entier, il a 35 ans et vit dans une visible opulence avec des montres et des voitures de luxe.

Un homme déjà condamné lourdement pour trafic de drogue. Il est soupçonné d'avoir mis en place et dirigé depuis plusieurs années sur Nice et aux alentours un important réseau de trafiquants. Ses "lieutenants", 10 complices, ont été également interpellés après plusieurs mois d'enquête minutieuse avec 70 enquêteurs.

La Métropole de Nice, la Région PACA, le Conseil départemental des Alpes Maritimes et les chambres de commerce de Nice et de la région vont allouer 2 millions d'euros pour un fond d'aides exceptionnel pour les entreprises de moins de 20 salariés qui ont souffert d'une perte d'exploitation d'au moins 20% entre le 15 juillet et le 15 septembre. Depuis l'attentat de nombreux observateurs estiment que l'activité touristique a chuté de 40%