Faits divers – Justice

L'Essentiel - Une figure du banditisme azuréenne interpellée et l'aéroport de Nice vendu

Par Lisa Melia, France Bleu Azur jeudi 22 septembre 2016 à 22:25

Le conseil départemental a voté la vente de ses parts dans l'aéroport de Nice
Le conseil départemental a voté la vente de ses parts dans l'aéroport de Nice © Maxppp - Arnaud Beinat

L'actu de ce jeudi 22 septembre dans les Alpes-Maritimes.

  • Christian Maistre, figure du grand banditisme de la Côte d'Azur, natif de Nice, a été interpellé mercredi soir à Saint-Tropez. Il doit purger une peine de huit ans de prison, après sa condamnation par défaut par le tribunal de Marseille. L'affaire remonte à 2012, quand la police a démantelé un vaste réseau de trafic de stupéfiants entre la France et l'Espagne.
  • Le conseil départemental des Alpes-Maritimes a voté à la quasi-unanimité la vente de 80% des 5% de parts qu'il détient dans l'aéroport de Nice-Côte-d'Azur à la société Atlantia. La vente rapportera 81 millions d'euros au département. La moitié de la somme servira au désendettement, l'autre sera investie dans des projets de sécurisation des collèges et dans la construction de bassins de rétention, dans le cadre de la lutte contre les inondations.
  • Des élus FN ont été expulsés du conseil municipal d'Antibes, jeudi après-midi. Ils portaient un t-shirt avec l'inscription "Aujourd'hui le burkini, demain la charia". Le maire Jean Leonetti (LR) a sommé les frontistes de retirer leur t-shirt ou de quitter la salle. Antibes est la seule grande commune de la Côte d'Azur à ne pas avoir pris d'arrêté anti-burkini cet été.

Partager sur :