Transports

L’état d’urgence provoque des bouchons monstrueux à la frontière franco-espagnole

Par François David, France Bleu Roussillon dimanche 3 janvier 2016 à 14:44

Les contrôles systématiques sur l’autoroute A9 au Perthus (Pyrénées-Orientales) ont provoqué une gigantesque pagaille en ce week-end de retour de vacances. L’état d’urgence commence à faire sérieusement polémique auprès des automobilistes.

"Un cauchemar !" Les automobilistes qui rentraient d’Espagne ce week-end par l’autoroute A9  dans les Pyrénées-Orientales sont tombés dans un véritable piège. Les contrôles douaniers systématiques au Perthus ont provoqué des embouteillages monstrueux.

Samedi soir, il fallait plus de six ou sept heures d’attente pour franchir la frontière. Le bouchon s’étirait sur 25 kilomètres. 

"A peine entré sur l’autoroute à Figuères, j’ai su que cela allait être l’enfer", témoigne Matthieu, un habitant de Saint-Nazaire qui revenait d’une journée d’excursion à Cadaquès. Il a quitté l’autoroute à la sortie suivante, La Jonquère. "Mais nous avons mis plus de trois heures et demi pour faire moins de 10 kilomètres ! Je n’ai jamais connu ça de ma vie".

Témoignage de Mathieu, automobiliste coincé dans les bouchons

La situation a même entraîné des comportements surréalistes sur l’autoroute : des automobilistes à bout de patience n’hésitaient pas à faire marche arrière sur la bande d’arrêt d’urgence pour rejoindre la sortie précédente. Nombreux sont également ceux qui sont tombés en panne d’essence à force d’avoir le moteur allumé.

Témoignage de Rémy

Des milliers d’automobilistes ont fait le choix de quitter l’autoroute pour tenter leur chance à un autre poste-frontière. De retour de Gérone, Rémy a ainsi emprunté la petite route qui longe le littoral, via Port-Bou. Et à la grande surprise de cet informaticien marseillais, il n’a pas rencontré le moindre douanier.

La polémique enfle

Après avoir perdu plus de trois heures et demi dans les bouchons, Matthieu a décidé, lui, de tenter sa chance par la nationale qui longe l’autoroute, via Le Perthus. Là encore, il n’y avait aucun contrôle. 

"C’est totalement absurde. Même une personne mal-intentionnée qui était prise dans les bouchons avait la possibilité de sortir de l’autoroute et d’échapper aux contrôles."

Pour cet automobiliste, les contrôles systématiques sur l’autoroute sont donc contre-productifs, et paradoxalement, "dangereux pour la sécurité".

Témoignage de Mathieu

Sur les réseaux sociaux, des centaines d’automobilistes furieux témoignent du cauchemar qu’ils ont vécu. 

Partager sur :