Faits divers – Justice

L'Etat sur le banc des accusés : 27 familles réclament réparation après des délais trop long aux affaires familiales

Par Sylvie Charbonnier, France Bleu Paris lundi 11 septembre 2017 à 17:52

les avocates des 27 familles qui ont déposé un recours contre l'Etat
les avocates des 27 familles qui ont déposé un recours contre l'Etat © Radio France - Sylvie Charbonnier

Vingt-sept familles de Seine-Saint-Denis, assignent l'Etat, pour dénoncer des délais bien trop longs, aux Affaires Familiales. Des familles qui ont dû attendre un an, parfois plus, pour obtenir le divorce, sans qu'un juge ait pu statuer sur la garde des enfants, les pensions, les lieux de résidence.

Cela fait des années, depuis 2012, que les avocats, les magistrats, réclamaient des juges supplémentaires, aux Affaires Familiales. C'est maintenant chose faite. Depuis le début de l'année, de nouveaux juges ont été nommés, en renfort, ils sont 11 à présent, alors qu'ils n'étaient de 7, ces dernières années. Un manque de personnels et de moyen, qui a provoqué, parfois, de véritables drames familiaux : des couples, d'accord pour divorcer, mais laissés à l'abandon pendant des mois, sans savoir qui aura la garde des enfants, quel sera le montant d'une pension, ou même quel sera le lieu de résidence, avec, pour conséquences, des conflits, des bagarres et même parfois des violences intra-familiales, sous le regard des enfants.

Maître Valérie Grimaud batonnier de Seine-Saint Denis

Ce sont 27 de ces nombreuses familles, qui ont donc décidé de déposer un recours, devant le tribunal de grande instance de Paris, hier, pour tenter d'obtenir réparation de l'Etat. Certains ont perdu beaucoup d'argent, se sont retrouvés dans des situations financières très délicates, lorsque, par exemple, les pensions n'étaient pas versées, faute d'une décision d'un juge.

reportage au tribunal de Paris

La décision du tribunal a été mise en délibéré au 9 octobre prochain, mais le représentant de l'Etat a déjà fait savoir qu'il ne contestait pas le fondement de leur action.