Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

L'évadé du tribunal de Sarreguemines retrouvé après deux jours de cavale

vendredi 10 août 2018 à 11:36 Par Magali Fichter, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu Lorraine Nord et France Bleu

Le jeune homme qui s'est fait la malle, mercredi, en passant par une fenêtre du tribunal de Sarreguemines (57), a été retrouvé ce jeudi soir dans la forêt près de Soucht, dans le pays de Bitche. Il n'a pas opposé de résistance et va réintégrer la prison de l'Elsau, à Strasbourg.

Tribunal de Sarreguemines
Tribunal de Sarreguemines © Radio France - François Pelleray

Soucht, France

Son évasion avait fait grand bruit, tant elle était spectaculaire : ce jeune homme de 21 ans, condamné à quatre ans de prison pour un car-jacking, avait pris la fuite mercredi matin en passant par la fenêtre du tribunal de Sarreguemines. Il a été retrouvé et arrêté ce jeudi soir, vers 21h15, sur un chemin forestier près de Soucht, à 25 kilomètres de Sarreguemines. Il marchait en direction du Bas-Rhin, dont il est originaire.

Des quetsches et des mirabelles comme nourriture

Le jeune homme avait été repéré dès mercredi soir, à quelques kilomètres de là, mais les forces de l'ordre n'avaient alors pas pu l'arrêter. Mais lorsqu'ils l'ont interpellé par surprise jeudi soir, il était tellement fatigué, selon le parquet, qu'il n'a opposé aucune résistance. Il s'est visiblement nourri de quetsches et de mirabelles qu'il a trouvé dans les champs, et il a bu de l'eau dans les cimetières. Pendant sa garde à vue, il a expliqué qu'il s'est enfui parce qu'il ne supportait pas la détention.

En effet, il purgeait déjà une peine de sept mois pour violences à la maison d'arrêt de l'Elsau, à Strasbourg, lorsqu'il a été condamné pour ces faits de car-jacking qui datent de novembre. Une prison qu'il va réintégrer dans l'après midi. Il sera jugé ultérieurement pour cette évasion.