Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

L'ex-chargé de mission de l'Elysée Alexandre Benalla a rendu ses passeports diplomatiques à la police

mercredi 9 janvier 2019 à 17:51 Par Viviane Le Guen, France Bleu

Alexandre Benalla a restitué mercredi ses passeports diplomatiques aux enquêteurs chargés des investigations sur leur utilisation controversée par l'ex-collaborateur de l'Elysée, a appris l'AFP auprès de sources concordantes.

Alexandre Benalla le 19 septembre, devant la commission d'enquête du Sénat
Alexandre Benalla le 19 septembre, devant la commission d'enquête du Sénat © AFP - Bertrand GUAY

Alexandre Benalla a restitué ses passeports diplomatiques aux autorités ce mercredi a appris l'AFP auprès d'une source proche de l'enquête et du parquet de Paris. Son avocat les a déposés à la brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP). Les passeports ont été saisis par les policiers dans le cadre de l'enquête ouverte le 29 décembre pour "abus de confiance", selon une source proche de l'enquête et le parquet de Paris.

Les investigations visent aussi l'"usage sans droit d'un document justificatif d'une qualité professionnelle" et l'"exercice d'une activité dans des conditions de nature à créer dans l'esprit du public une confusion avec l'exercice d'une fonction publique ou d'une activité réservée aux officiers publics ou ministériels".

Des passeports utilisés après sa mise à pied

Les enquêteurs cherchent à déterminer l'utilisation faite par Alexandre Benalla de ces documents. Le procureur de la République de Paris, Rémy Heitz, a été saisi par le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian. Mis en examen notamment pour "violences volontaires" après la diffusion de vidéos sur lesquelles on le voyait molester des manifestants le 1er mai à Paris, Alexandre Benalla a voyagé en Afrique avec ces passeports qu'il avait obtenus le 24 mai, soit après sa mise à pied liée à ces violences.

Or, l'ex-conseiller avait affirmé, sous serment le 19 septembre, devant la commission d'enquête du Sénat, avoir laissé ces documents dans son bureau de l'Elysée. Le Quai d'Orsay a affirmé avoir réclamé à deux reprises - en juillet et septembre -, les passeports d'Alexandre Benalla. En vain, selon le ministère. L'entourage d'Alexandre Benalla avait pour sa part indiqué que ses passeports lui avaient été redonnés "début octobre", mais s'est refusé à tout commentaire sur leur éventuel usage.