Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

L'ex-conjoint violent tué par un gendarme à Pontevès dans le Var

-
Par , , France Bleu Provence, France Bleu

Un homme de 40 ans a été tué par un gendarme à Pontevès dans le Var ce lundi. Les militaires venaient l'interpeller après une plainte de son ex-femme pour violation de domicile. L'homme a ouvert le feu sur un des gendarmes qui a riposté en le blessant mortellement à la tête.

Gendarmerie nationale (Photo d'illustration)
Gendarmerie nationale (Photo d'illustration) © Radio France - Richard Vivion

Pontevès, France

C'est par un tir de riposte d'un gendarme que l'homme a été tué ce lundi à Pontevès près de Brignoles dans le Var. L'homme était connu pour être violent, notamment envers son ex-femme. Le procureur de la République de Draguignan parle de violences habituelles. 

Ce lundi matin, il se rend chez son ex-femme, rentre chez elle. Elle va, tout de suite après, porter plainte pour violation de domicile. Après l'avoir contacté par téléphone, et au vu de ses antécédents, les gendarmes de la brigade de Barjols décident d'aller interpeller l'ex-mari, chez lui à Pontevès, dans l'après-midi. Mais une fois dans la maison, l'homme leur tire dessus.

Un gendarme est touché à la main et au bras, mais il riposte. Blessé à la tête, l'homme âgé de 40 ans décédera quelques minutes plus tard. Le militaire, lui, a été transféré à l’hôpital Sainte-Anne de Toulon. Ses jours ne sont pas en danger. 

L'enquête est confiée à la section de recherche de Marseille avec l'appui de la compagnie de gendarmerie de Brignoles. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu