Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'ex-directeur du CHU de Caen jugé en appel pour avoir rénové à grand frais son logement de fonction

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)
Caen, France

Condamné en mai 2016 à 36 mois de prison dont 18 avec sursis pour avoir consacré prés d'un million d'euros à la rénovation de son logement de fonction, Joël Martinez, l'ex-directeur du CHU de Caen, est jugé en appel ce lundi à Caen.

Joel Martinez  directeur du CHU de Caen de 2007 à 2009
Joel Martinez directeur du CHU de Caen de 2007 à 2009 © Radio France - - Nolwenn Lejeune -

L'ancien patron du CHU de Caen de retour devant la justice. Joël Martinez avait fait appel de sa condamnation en juillet dernier à 36 mois de prison (dont 18 fermes) pour la rénovation à grands frais de son ancien appartement de fonction. Tout cela sans avoir respecté la procédure des marchés publics. Son procès en appel a lieu ce lundi à 14 heures à Caen.

Des robinets à prix d'or

Directeur du CHU de Caen entre 2007 et 2009, Joël Martinez avait consacré près d'un million d'euros à son appartement de fonction. Au total, le montant des dépenses atteint même 1,7 millions d'euros si l'on prend en compte les travaux réalisés dans les logements de certains de ses adjoints. A l'époque, Joël Martinez avait fait installer terrasses de luxe, cuisine chic, robinets à prix d'or... Des factures exorbitantes : 110 000 euros pour l'électricité, 80 000 euros de plomberie et 67 000 euros de peintures ce qui avait fait réagir le procureur à l'audience.

"je quitte la magistrature et je m'installe peintre" avait déclaré le procureur lors de l'audience en 1ère instance. " Des dépenses faites à la place d'investissements urgents" souligne l'actuelle direction du CHU

Les maisons ont été rasées

Et tout ça pour quoi ? Pour que les maisons soient rasées ! 94 logements et cinq immeubles sont actuellement en cours de construction avenue Clémenceau, là où résidaient l'ancien patron de l’hôpital et ses cadres. Il y a eu depuis, ce qu'on peut appeler "une jurisprudence Martinez". Le CHU ne possède plus pour ses cadres de direction qu'un logement qui sera bientôt vendu. Les cadres occupent désormais des logements locatifs ou touchent une indemnité lorsqu'ils sont propriétaires. Le tout encadré par une loi publiée en 2010.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu