Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

L’ex-entraîneur de la Berri, Michel Estevan, débouté par les prud'hommes

mardi 10 avril 2018 à 16:18 Par Sarah Tuchscherer, France Bleu Berry

Licencié pour faute grave par la Berri en avril 2017, Michel Estevan réclamait près de 400.000 euros de dommages et intérêts au club. Sa demande a été rejetée par les prud'hommes de Châteauroux.

Michel Estevan est resté moins d'une saison entraîneur de la Berri
Michel Estevan est resté moins d'une saison entraîneur de la Berri © Maxppp - Joël Le Gall

Châteauroux, France

Il réclamait près de 400.000 euros de dommages et intérêts à son ancien club, la Berrichonne Football. Licencié pour faute grave en avril 2017, Michel Estevan avait décidé de contester cette décision devant les prud'hommes. Ce mardi, il a été débouté. Pour son avocat, Me Didier Lacombe, il n'y a là aucune surprise : « Souvent les juridictions de première instance sont assez frileuses pour condamner les employeurs sur des montants qui sont conséquents ». Il annonce qu'il va faire appel

Un licenciement injustifié ? 

Le principal intéressé, Michel Estevan, se dit également peu surpris : « On sait comment ça fonctionne au niveau des prud’hommes. C’est local, ils ont envie de défendre une entreprise ». Il exprime en revanche sa déception vis-à-vis des dirigeants de la Berri. Selon lui, son licenciement était injustifié. Le pari de dix euros qu'on lui reproche alors qu'en tant qu'entraîneur de ligue 2, il n'avait pas le droit de miser sur une rencontre de ce niveau ? « Une mise à pied d’un ou deux matches avec une amende aurait suffi à me sanctionner » estime le coach, qui parle de prétexte : « Ils cherchaient de toute façon à se séparer de moi ». Aujourd'hui, Michel Estevan est à la tête de l'équipe de Montélimar, une équipe de Régional 1. 

Contactés par France Bleu, les dirigeants de la Berri n'ont pour l'instant pas souhaité commenté cette information.