Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'Héraultais à l'origine de l'incendie criminel de Courchevel remis en liberté

-
Par , France Bleu Hérault

L'Héraultais soupçonné d'être à l'origine d'un incendie criminel qui a causé la mort de deux personnes le 20 janvier 2019 à Courchevel a été libéré. Cet incendie dans un immeuble hébergeant des saisonniers a fait deux morts, une femme de 32 ans et un homme de 50 ans et quatre blessés graves.

L'héraultais soupçonné d'être à l'origine de l'incendie criminel de Courchevel en 2019 a été remis en liberté
L'héraultais soupçonné d'être à l'origine de l'incendie criminel de Courchevel en 2019 a été remis en liberté © Maxppp - Sylvain MUSCIO

L'Héraultais âgé d'une vingtaine d'années soupçonné d'être à l'origine d'un incendie criminel qui a causé la mort de deux personnes le 20 janvier 2019 à Courchevel en Savoie a été libéré. Cet incendie dans un immeuble hébergeant des saisonniers a fait deux morts, une femme de 32 ans et un homme de 50 ans, quatre blessés graves et une vingtaine d'autres blessés. La Cour d'appel de Chambéry a ordonné sa libération à la suite d'une erreur de procédure de la justice.

Il est sous contrôle judiciaire strict : son passeport lui a été retiré, il a interdiction de sortir du département de l'Hérault et il doit pointer plusieurs fois par semaine à la gendarmerie.

Libéré à cause de dysfonctionnements de la part de la justice

Si ce jeune dealer originaire de l'Hérault est aujourd'hui libéré, c'est à la suite de dysfonctionnements de la part de la justice. Cet homme  a changé d'avocat huit fois, ce qui explique sans doute que sa dernière convocation devant le juge des libertés et de la détention  n'a pas été adressée au bon avocat. Quelques jours plus tard, une nouvelle audience a lieu. Cette fois, c'est le bon avocat qui est convoqué mais, on est hors délai. Il est donc libéré.

Dans ce cas, la chambre de l'instruction de la Cour d'appel de Chambéry "est obligée de constater la nullité du mandat de dépôt", a expliqué une source judiciaire.  Le procureur a confirmé qu'il s'agissait d'un "dysfonctionnement qui portait atteinte aux droits fondamentaux du mis en cause".

Placé sous contrôle judiciaire strict dans l'Hérault

Cet homme est soupçonné d'avoir mis le feu au bâtiment où étaient hébergés des dizaines de saisonniers. Lui, à évoquer une vengeance après une déception amoureuse, mais l'enquête envisage aussi un incendie après une dispute liée à un petit trafic de cocaïne. 

Au moment de son interpellation en 2019, après deux mois d'enquête, il tentait de quitter le pays en direction de l'Espagne.

La vétusté du bâtiment en cause

Une instruction est encore en cours, concernant la vétusté du bâtiment et le non-respect des normes de sécurité. "Notre amertume dans ce dossier concerne surtout le deuxième volet de l'affaire : l'état du bâtiment, explique l'avocat des parties civiles, Sylvain Cormier.

Dans ce dossier, la vétusté et la non-conformité aux règles de sécurité des bâtiments qui abritaient les saisonniers avait été démontrées par des rapports d'experts. L'enquête se poursuit sur ce volet de l'affaire. Pour l'instant, le propriétaire des lieux, un homme d'affaire de la station n'est pas poursuivi par la justice.

"Des expertises ont eu lieu et mettent en cause le propriétaire. Le procureur a requis sa mise en examen il y a un an et il ne s''est rien passé depuis" ajoute l'avocat. Les familles des victimes ne comprennent et n'acceptent pas cela.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess