Infos

L'hommage des policiers de Valence à leur ancienne collègue blessée à Viry-Châtillon

Par Florence Beaudet et Charlotte Jousserand, France Bleu Drôme-Ardèche mardi 11 octobre 2016 à 12:53

Les policiers se sont rassemblés à Valence ce mardi midi
Les policiers se sont rassemblés à Valence ce mardi midi © Radio France - Charlotte Jousserand

Le rassemblement de soutien aux policiers pris pour cible dans l'Essonne samedi avait un sens très particulier à Valence (Drôme) où a longtemps travaillé la policière gravement blessée dans l'attaque. Ses anciens collègues sont sous le choc et très en colère.

Ils étaient une soixantaine de policiers nationaux et municipaux réunis devant le commissariat de Valence ce mardi à 12h15. Des rassemblements de ce type, il y en avait partout en France à l'appel des syndicats de police pour dénoncer la très violente agression dont ont été victimes quatre agents à Viry-Châtillon samedi.

Mutée cet été dans l'Essonne

Le choc est d'autant plus grand à Valence que les policiers connaissent bien l'une des victimes. La policière gravement brûlée par les cocktails molotov lancés sur sa voiture de service a travaillé durant une dizaine d'années au commissariat de Valence. Cette gardienne de la paix de 39 ans, mère de 3 enfants, avait quitté le commissariat de Valence au mois de juillet, elle avait rejoint l'Essonne pour se rapprocher de son mari qui travaille en Bretagne.

Exemplaire et appréciée de tous

Ses anciens collègues les plus proches n'ont pas souhaité s'exprimer ce mardi matin, l'émotion est trop forte. La jeune femme a travaillé dans l'unité de nuit avant de rejoindre le bureau d'ordre et d'emploi au commissariat de Valence. Elle est décrite comme "un fonctionnaire exemplaire" par son ancien chef de service qui décrit une policière "unanimement appréciée". "Son souvenir est encore bien présent chez nous" déclare Christophe Allex, policier à Valence et délégué départemental du syndicat Unité SGP Police FO.

Des messages de soutien

Tous les policiers rassemblés ce mardi matin sont inquiets à propos l'état de santé de la jeune femme. Elle a été brûlée au visage et aux mains, elle est toujours soignée à l'hôpital Saint-Louis, dans le Xe arrondissement de Paris. Ses anciens collègues valentinois pensent à sa famille, à ses enfants et lui souhaitent un prompt rétablissement, des messages de soutien vont lui être envoyés.

Partager sur :