Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice
Dossier : L'affaire Xavier Dupont de Ligonnès

Déception à Noyers sur Serein : l'homme arrêté en Ecosse n'est pas Xavier Dupont de Ligonnès

-
Par , , , France Bleu Auxerre

L'ADN a parlé.L'homme arrêté vendredi à Glasgow en Ecosse n'est pas Xavier Dupont de Ligonnès. A Noyers dans le Tonnerrois, où la femme et les quatre enfants de Xavier Dupont de Ligonnès sont inhumés, les habitants sont toujours marqués par cette affaire.

L'homme arrêté à Glasgow n'est pas Dupont de Ligonnès
L'homme arrêté à Glasgow n'est pas Dupont de Ligonnès © Maxppp -

Noyers-sur-Serein, France

La plupart des habitants de Noyers ont appris l'arrestation en Ecosse de celui qu'on a cru être Xavier Dupont de Ligonnès en se réveillant samedi matin. Mais les informations étaient moins catégoriques que la veille. 

Vendredi soir, les autorités écossaises affirmaient que les empreintes digitales du suspect arrêté, correspondaient avec celles de Xavier Dupont de Ligonnès. Le matin on ne parlait plus que de correspondances partielles et de l'absence de ressemblance du suspect avec le meurtrier présumé de sa famille. Pourtant, certains habitants voulaient quand même y croire."Il a peut être fait de la chirurgie esthétique, malin comme il est. Tant mieux si c'est lui qui a été arrêté. Il mérite d’être jugé." 

"On est déçu que ce ne soit pas lui " Valérie

Mais l'espoir de voir enfin Xavier Dupont de Ligonnes  jugé a  finalement été de courte durée. Peu avant 13 heures samedi, la police annonce que l'ADN ne correspond pas. Valérie du magasin d'alimentation Huit à Huit de Noyers sur Serein tombe de haut. " Très surprise d'apprendre, on va dire, la mauvaise nouvelle. Parce que c'était un soulagement pour la famille et les habitants de Noyers. On est malheureusement déçus que ce ne soit pas lui."

Le village de Noyers Sur Serein samedi matin - Radio France
Le village de Noyers Sur Serein samedi matin © Radio France - Damien Robine

Valérie du magasin d'alimentation Huit à Huit à Noyers

Un village en émoi

Xavier Dupont de Ligonnès est soupçonné d’avoir tué sa femme, Agnès et leurs quatre enfants, à  Nantes début avril 2011, avant de se volatiliser. Cette affaire terrible avait glacé d’effroi Noyers-Sur-Serein (Yonne), le berceau de la famille d’Agnès.  Deux de ses frères y vivent d'ailleurs toujours. Et c'est dans le  caveau familial du cimetière de Noyers que les cendres de la mère de  famille de 48 ans, et de ses enfants, Arthur, 20 ans, Thomas, 18 ans,  Anne, 16 ans et Benoît, 13 ans, avaient été déposées le 30 avril 2011.

300 personnes avaient assisté à cette messe simple, dans une  Eglise Notre-Dame protégée des regards indiscrets par un vaste  dispositif de sécurité. Seul l'un des frères, Etienne, avait  accepté de dire quelques mots aux journalistes, pour témoigner de la  douleur et de l'incompréhension de la famille. "Nous avons tous perdus notre mode de raisonnement" avait-il expliqué "nous ne comprenons rien (...) je connaissais très bien Xavier, personne ne pouvait se douter de quoi que ce soit".

Xavier Dupont de Ligonnès, que les habitants de Noyers décrivaient alors comme discret. Son épouse, Agnès, était beaucoup plus présente dans le village, avec ses enfants, notamment pendant les vacances.

Choix de la station

France Bleu