Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

L'homme arrêté jeudi dernier à Bonson devra répondre d'assassinat sur le compagnon de son ex femme

samedi 5 novembre 2016 à 19:04 Par Yves Renaud, France Bleu Saint-Étienne Loire

La Garde à vue est terminée pour l’homme de 30 ans arrêté jeudi dernier devant l'école de Bonson. Il devra répondre de l’assassinat du compagnon de son ex-femme de plusieurs coups de couteau

l'homme avait été arrêté jeudi par les gendarmes à Bonson
l'homme avait été arrêté jeudi par les gendarmes à Bonson © Maxppp - maxppp

Bonson, France

C’est en tout cas ce chef d’accusation qui a été finalement retenu. Il a été présenté au juge à l’issue de sa garde à vue qui avait été prolongée durant le week-end pour tenter de comprendre ce qui s’était passé jeudi dernier au domicile du couple.

Il aurait poignardé à plusieurs reprises, d’abord dans le logement et ensuite encore dehors, cet homme de 27 ans qui était le nouveau compagnon de son ex-femme et ce devant ses propres enfants.

Ses enfants qu’il a ensuite emmené à l’école comme si de rien n’était. C’est là que les gendarmes ont procédé à son arrestation.

Le meurtrier présumé a été mis en détention dans la foulée de son entretien avec le juge et incarcéré à la Talaudière dans l’attente d’une nouvelle confrontation avec le juge d’instruction. Il devra aussi répondre d’un vol de clefs à son ex-femme. Ce qui accrédite encore un peu plus la thèse du drame de la jalousie

Les enfants de 4, 6 et 8 ans témoins de la scène, eux, ont passé le weekend chez une grand-mère et seront suivi par un psychologue.