Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

L'homme d'affaires bordelais Bernard Magrez agressé : quatre suspects interpellés

-
Par , France Bleu Gironde

Le propriétaire de plusieurs grands crus bordelais et sa femme ont été victimes d'un vol et d'une agression chez eux en janvier 2018.

Bernard Magrez a été agressé et volé à son domicile, à Bordeaux.
Bernard Magrez a été agressé et volé à son domicile, à Bordeaux. © Maxppp - Guillaume Bonnaud

Le 12 janvier 2018, en pleine nuit, l'homme d'affaires bordelais Bernard Magrez et sa femme se font prendre par surprise à leur domicile par quatre hommes qui les attaquent et les ligotent avant de leur dérober de nombreux biens.

Un an et demi après les faits, les suspects ont été retrouvés et interpellés par les enquêteurs de la brigade de répression du banditisme (BRB) de la Direction interrégionale de la police judiciaire (DIPJ) de Bordeaux, selon nos confrères du journal Sud Ouest.

Les malfaiteurs avaient volé de l'argent, des montres de luxe, des bijoux ou encore des objets d'art dans le domicile de Bernard Magrez, notamment connu pour posséder plusieurs grands crus dont le château Pape Clément

Toujours d'après Sud Ouest, les suspects ont entre 37 et 47 ans. L'un deux a été arrêté à Léognan, en périphérie de Bordeaux. L'homme est déjà connu de la justice. Les trois autres malfaiteurs ont été identifiés en région parisienne, dans le département de Seine-et-Marne. Eux aussi ont un casier judiciaire bien rempli, notamment par des condamnations pour association de malfaiteurs, violences, vols avec effraction ou encore trafic de stupéfiants. 

Les quatre hommes ont été mis en examen pour extorsion avec arme, en bande organisée, et séquestration. Ils ont également été placés en détention provisoire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu