Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

L'homme décédé à Beziers après une bagarre a fait une hémorragie cérébrale

vendredi 11 mai 2018 à 19:35 Par Stefane Pocher, France Bleu Hérault

Trois hommes ont été placés en garde à vue au commissariat après une rixe mortelle à la sortie d'une discothèque à Béziers dans la nuit de mercredi à jeudi. Deux d'entre eux ont été remis en liberté. Garde à vue prolongée pour le troisième. Il sera déféré ce samedi devant un juge d'instruction.

Palais de Justice de Béziers
Palais de Justice de Béziers © Radio France - Stéfane Pocher

Béziers, France

Trois suspects ont été placés en garde à vue  au commissariat de Béziers dans l'Hérault, après la mort d’un homme de 35 ans. Une  bagarre a mal tourné à la sortie d’une discothèque dans le centre-ville (rue Solférino). C'était dans la nuit de mercredi à jeudi.

Deux d'entre eux se sont présentés au commissariat (jeudi), après avoir été convoqués par la police. Ils avaient été identifiés grâce aux images des caméras de vidéosurveillance et la plaque d’immatriculation de leur véhicule a été relevée.

La  victime a pris un mauvais coup.  Aucune arme n'a été utilisée.   

Le troisième a été interpellé ce vendredi au petit matin à son domicile.  Il est plus impliqué que les autres mais il est avéré qu'il n'avait aucune intention de donner la mort.

La victime de 35 ans décédée, originaire du Lot-et-Garonne,  était en mission dans le département de l'Hérault pour poser des panneaux photovoltaïques. D’après nos informations,  cet homme serait à l’origine de la bagarre

Il sortait d’un bar à proximité avec son collègue de chantier.  Ils avaient bu  tous les deux et regagnaient leur hôtel à proximité quand ils sont tombés nez à nez avec l'autre groupe qui sortait d'une discothèque proche.

Pour une raison indéterminée, la victime aurait d’abord donné un violent coup de pied à son agresseur présumé. Ce dernier (apparemment militaire) se serait défendu et lui aurait  asséné un coup de poing.  La victime serait alors tombee alors au sol.  

Ce mauvais coup est-il à l’origine du décès ? Ou est-ce  la chute de la victime au sol qui aurait provoqué la m ort

L'autopsie réalisée ce vendredi à l'institut médico-légal (IML) de Montpellier n'a pas été en mesure de le préciser. Des examens complémentaires doivent être réalisés dans les prochains jours.

La garde à vue de l'agresseur présumé a été prolongée de 24 heures. Il sera présenté samedi matin à un juge d'instruction en vue d'une mise en examen. Les deux autres doivent être remis en liberté dans la soirée.

D’après nos informations ces trois biterrois, ne sont pas connus de la justice.