Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'homme interpellé mercredi au Havre mis en examen pour propositions sexuelles à une mineure de 15 ans

L'homme de 52 ans, interpellé mercredi au Havre après avoir donné rendez-vous à une fillette de douze ans, a été présenté au Parquet ce vendredi au terme de deux jours de garde à vue. Il est mis en examen pour propositions sexuelles à une personne se présentant comme mineur de 15 ans.

L'homme avait contact avec l'enfant via le réseau social Facebook.
L'homme avait contact avec l'enfant via le réseau social Facebook. © Maxppp - PQR

L'homme a été présenté au Parquet du Havre au terme de quarante huit heures de garde à vue, et mis en examen ce vendredi soir par un juge d'instruction, pour "propositions sexuelles à une personne se présentant comme mineur de 15 ans, en utilisant un moyen de communication électronique, suivies d'une rencontre" indique le Procureur de la République du Havre, Bruno Dieudonné. L'individu, un demandeur d'emploi de 52 ans, célibataire et père de trois enfants a été interpellé ce mercredi après-midi, alors qu'il se rendait à un rendez-vous avec une fillette de douze ans

Il avait pris contact avec elle sur Facebook le 30 mars dernier, ignorant qu'il s'agissait d'un faux profil d'enfant. Profil créé par l'association "Les enfants d'Argus" qui repère et signale les pédocriminels présumés aux autorités. En l’occurrence, l'homme avait expliqué à la fillette qu'il voulait lui "caresser la minette", selon ses propres termes. La police détenait depuis plusieurs jours les captures d'écran des propos tenus par l'individu. Une perquisition a été menée chez le suspect. Perquisition "utile" indique le Procureur du Havre, sans plus de précisions. Le Parquet a requis la détention provisoire du suspect, mais le juge des libertés et de la détention l'a placé sous contrôle judiciaire. Le Parquet pourrait faire appel.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess