Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'homme suspecté de l'agression à la voiture à Châtellerault s'est rendu, il sera jugé ce lundi

-
Par , France Bleu Poitou

Dimanche 9 mai à Châtellerault dans la Vienne, un homme a tenté de foncé sur un autre en plein centre ville. Il avait pris la fuite et s'est finalement rendu à la police ce jeudi 13 mai. Il sera jugé en comparution immédiate ce lundi 17 mai pour violence avec arme par destination.

Police illustration
Police illustration © Radio France - Stéfane Pocher

L'auteur d'une violente agression à Châtellerault dimanche 9 mai au soir s'est finalement rendu au commissariat de police ce jeudi 13 mai après plusieurs jours de fuite. Il a été placé en garde à vue. Déféré ce samedi 15 mai devant le procureur de la république de Poitiers, il sera jugé lundi 17 mai en comparution immédiate pour violences volontaires commises au moyen d'une arme par destination. En attendant son jugement, il est incarcéré à la prison de Vivonne.

Accusé d'avoir foncé sur sa victime en voiture

Le soir des faits, vers 20 heures, l'agresseur, au volant, a foncé sur sa victime alors qu'elle sortait tout juste de sa propre voiture. Sa jambe se retrouve alors coincée entre la portière et le véhicule. Le conducteur, âgé d'une quarantaine d'années, descend à son tour et se met à lui asséner des coups.   

Il finit par prendre la fuite, repoussé par un témoin. La victime, gravement blessée à la jambe, est immédiatement hospitalisée à Châtellerault. Selon nos informations, tout est parti d'un différend de longue date entre les deux hommes. 

Initialement, une enquête pour tentative d'homicide avait été ouverte mais les faits sont requalifiés en violences volontaires commises au moyen d'une arme par destination. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess