Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

L'homme tué par balles à Marseille était fiché au grand banditisme

jeudi 6 août 2015 à 10:52 - Mis à jour le jeudi 6 août 2015 à 18:01 Par Anne Jocteur Monrozier, France Bleu Provence

L' homme abattu de plusieurs balles ce jeudi matin par deux hommes qui ont ouvert le feu en pleine rue dans le quartier de Beaumont (12e arrondissement de Marseille) a été identifié comme étant Robert Bérengier, impliqué dans le braquage de la Brink's de Gentilly en 2000.

Voiture de police (illustration).
Voiture de police (illustration). © MaxPPP

Robert Bérengier, 52 ans, était fiché au grand banditisme "pour une carrière dans la délinquance longue de 30 ans " selon une source judiciaire. Il avait notamment été condamné à une peine de neuf ans de réclusion criminelle en 2006 par la cour d'assises de Paris.

Ce Marseillais de naissance avait été impliqué dans le célèbre braquage de la Brink's de Gentilly  en décembre 2000, au cours duquel 41 millions de francs (environ 6 millions d'euros) avaient été dérobés.

Dans ce coup, il aurait agi aux côtés du célèbre Antonio Ferrara , dit "le roi de la belle".

Bérengier a donc été abattu ce jeudi matin à l'arme de poing par plusieurs balles tirées par deux hommes sur l'avenue du 24 avril 1915, dans le quartier calme et résidentiel de Beaumont (12e arrondissement de Marseille).

Selon plusieurs témoignages, l'homme était attendu. Ses meurtriers se seraient acharné sur lui, tirant à bout portant à huit ou 10 reprises avec un 9 mm, avant de s'enfuir sur une moto de grosse cylindrée. Une dizaine de douilles a été retrouvée sur les lieux.

Reglement 1

Une moto, retrouvée carbonisée ce jeudi après-midi dans le quartier de Saint-Menet (11e arrondissement), pourrait être celle utilisée par les tueurs.