Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

L'hôpital de Châteauroux, une nouvelle fois victime d'une usurpation d'identité

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Berry

L'hopîtal de Châteauroux est victime d'une usurpation d'identité. En ce moment, des personnes se font passer pour des assistantes sociales et proposent par téléphone, des mises à jour de mutuelles notament : il s'agit en fait d'une tentative d'escroquerie !

Hôpital de Châteauroux
Hôpital de Châteauroux © Radio France - Manon Klein

Une nouvelle fois, le centre hospitalier de Châteauroux-le Blanc est victime d'une usurpation d'identité. Certains castelroussins ont été démarchés téléphoniquement ces dernières heures, par des personnes se faisant passer pour des assistantes sociales de l'hôpital, lesquelles proposaient notament des mises à jour de mutuelles ou d'autres prestations. Il s'agit en fait d'une tentative escroquerie. Dans un communiqué, l'hôpital précise "qu'il n'effectue aucun démarchage téléphonique". La direction de l'établissement ajoute que "les services du centre hospitalier ne demanderont jamais une information personnelle par téléphone".

Interpellés par cette démarche, certains castelroussins demarchés, ont alerté l'hôpital de Châteauroux qui dans la matinée de ce jeudi, avait déjà reçu une vingtaine d'appels de victimes de cette tentative d'escroquerie. Début décembre, l'etablissement castelroussin avait été victime de la même usurpation d'identité. Une nouvelle plainte va être déposée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu