Faits divers – Justice

VIDEO - L'hôtel des princes aux Eaux-Bonnes s'offre à la visite avant la vente aux enchères

Par Marie-Line Napias, France Bleu Béarn lundi 5 septembre 2016 à 21:07

La grande salle de réception qui ouvre sur le jardin
La grande salle de réception qui ouvre sur le jardin © Radio France - Marie- line Napias

L'hôtel des princes aux Eaux-Bonnes s'apprête à vivre un nouvel épisode dans son histoire agitée. L'hôtel, fréquenté par l'impératrice Eugénie, puis acheté à la commune par un escroc, est aujourd'hui vendu aux enchères faute de repreneur. On pouvait donc visiter le bâtiment avant la vente.

La façade de l'hôtel des princes fait toujours illusion malgré quelques carreaux cassés. La visite est conduite par un huissier de justice. Il y a là une demi douzaine de personnes : curieux, professionnels de l'immobilier, architecte. Pour accéder à l'hôtel on passe par le porche et on arrive à l'arrière du bâtiment, contre la montagne. Les ronces ont poussé. On pénètre ensuite dans la réception de l'hôtel, il reste encore le comptoir en bois, et surtout le pommeau sculpté de la rampe de l'escalier monumental qui représente l'impératrice Eugénie.

Ensuite c'est la salle de réception, éclairée par de larges fenêtres mais le plafond est effondré, le plancher aussi, la cheminée a été arrachée.

l'hôtel des princes ne menace pas ruine, il est en ruines - Radio France
l'hôtel des princes ne menace pas ruine, il est en ruines © Radio France - Marie- line Napias

Un petit salon laisse encore deviner le luxe d'autrefois.

la seule pièce un peu épargnée de l'hôtel des princes - Radio France
la seule pièce un peu épargnée de l'hôtel des princes © Radio France - Marie- line Napias

L'hôtel sera mis à prix 20 000 euros le 22 septembre à Paris, on pourra descendre jusqu'à 10 000 euros. Le montant des travaux prévus est d'au moins 20 millions d'euros, mais selon les spécialistes présents hier ce sera sans doute beaucoup plus. Un architecte d'Anglet était venu à la demande d'un client. Il va lui déconseiller l'affaire. Selon lui, on ne peut garder que la façade, ça coûterait moins cher de démolir et de reconstruire à l'identique. Un autre visiteur estime que seuls des acheteurs étrangers pourraient être intéressés.

Acheter l'hôtel des princes ? "Une folie" selon les professionnels qui on visité avant la vente aux enchères

Sans client, ici c'est de la folie. Je ne vois pas de solution à moins qu'un russe, un japonais ou un chinois s'y intéresse, quelqu'un qui a de l'argent à perdre,  et qui en plus fait du n'importe quoi.

Parmi les visiteurs il y a aussi une brocanteuse, Nathalie Darlay. L'hôtel des Princes l'a toujours fait rêver, elle ne voulait pas manquer la visite.

Malgré son délabrement, la magie de l'hôtel des princes agit toujours

Ça me fait penser au Titanic, cette grandeur, cette opulence. J'ai envie de faire quelque chose pour redonner vie à cette bâtisse. C'est un rêve, j'imagine la musique, les gens, la réception ; c'est un peu magique pour moi.

Le visage de l'impératrice Eugénie sculpté sur le pommeau de l'escalier - Radio France
Le visage de l'impératrice Eugénie sculpté sur le pommeau de l'escalier © Radio France - Marie-Line Napias

La commune des Eaux-Bonnes ne pourra pas racheter l'hôtel des princes à cause de l'investissement sur les thermes. Le maire Stéphane Courtié en appelle à l’État, puisque le bâtiment est classé. Quant à l'avocat parisien chargé de la vente, il affirme qu'il a des appels de l'étranger. On connaîtra le prix du rêve le 22 septembre. En espérant que le coup de marteau du commissaire priseur sera le coup d'envoi de la renaissance de l'hôtel des princes.