Faits divers – Justice

L'hôtel des princes aux Eaux-Bonnes sera de nouveau vendu aux enchères

Par Marie-Line Napias, France Bleu Béarn lundi 3 octobre 2016 à 10:52

L'hôtel des princes fait encore rêver des candidats à l'achat
L'hôtel des princes fait encore rêver des candidats à l'achat © Radio France - Marie- line Napias

Le feuilleton de l'hôtel des princes aux Eaux-Bonnes est loin d'être terminé. Le 22 septembre, il avait été vendu aux enchères à Paris au prix de 12 000 euros, mais il va de nouveau être mis aux enchères.

Un bien immobilier vendu aux enchères n'est définitivement acquis qu'au terme d'un délai de dix jours. Pendant ce temps, il peut y avoir une surenchère. Mais ce n'est pas une simple déclaration d'intention : le candidat à l'achat doit faire déposer un dossier par un avocat avec une consignation de 10% de la surenchère. Pour l'hôtel des princes il a donc déposé un chèque de 1200 euros. Et on vérifie bien sûr sa solvabilité.

Le prix de l'hôtel des princes peut encore s'envoler

Il ne suffit pas de déposer une surenchère pour devenir le nouveau propriétaire de l'hôtel des princes. Il va de nouveau être mis en vente aux enchères, mais cette fois la mise à prix sera de 13 200 euros et on ne pourra pas descendre en dessous. Le 22 octobre , il avait été mis à prix 20 000 euros et on était descendu à 10 000 euros faute de preneur. L'enchère était finalement remontée à 12 000 euros.

Le fameux escalier protété par les monuments historiques - Radio France
Le fameux escalier protété par les monuments historiques © Radio France - Marie- line Napias

Avant la vente, il y aura une nouvelle visite du bâtiment. Cela veut dire que le premier acquéreur, et celui qui a fait une surenchère, peuvent s'affronter au cours de la vente et faire monter les prix , mais on peut aussi voir arriver d'autres candidats qui pourraient emporter la vente. Parfois les prix s'envolent, pendant ces ventes sur surenchère. Ce qui n'est pas forcément une bonne nouvelle. Il faut surtout que l'acheteur définitif ait un projet pour l'hôtel des princes et les moyens de financer les travaux, estimés à 20 millions d'euros.

Partager sur :