Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

L'IGPN visite la police municipale de Nice dans le cadre de l'enquête sur l'attentat du 14 juillet

mardi 27 novembre 2018 à 22:06 Par Laurent Vareille, France Bleu Azur

L'IGPN a visité la police municipale de Nice. Une visite dans le cadre de l'enquête autour de l'attentat du 14 juillet 2016.

Siège de l'IGPN à Paris (photo d'illustration)
Siège de l'IGPN à Paris (photo d'illustration) © Maxppp - Yann Foreix

Nice, France

Ce mardi la ville de Nice a reçu la visite de l'IGPN, la police des polices dans le cadre de l'enquête sur de possibles manquements et fautes dans la surveillance avant l'attentat du 14 juillet 2016. Une enquête pour "mise en danger de la vie d'autrui par violation manifestement délibérée d'une règle de prudence ou de sécurité". Une enquête menée par deux juges d'instruction niçois. Alors ce mardi, ce sont eux qui avaient demandé à l'IGPN  de visiter pendant une demi heure le siège de la police municipale à Nice. Les enquêteurs ont demandé au Directeur de bien vouloir leur remettre les bulletins de renseignements quotidiens, ce qu'on appelle dans le jargon BQR, des jours qui ont précédé le 14 juillet 2016, jour de l'attentat. Un communique de la ville, publié le mardi soir tard a confirmé cette visite et précisé que les services municipaux s'était exécuté sans problème... comme c'est le cas depuis l'ouverture de cette enquête. Une enquête dont l'objectif est de comprendre comment le terroriste a pu passer à l'acte, et établir si des responsabilités pénales doivent être engagées ou non.