Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'imam Khattabi va être jugé pour agressions sexuelles à Montpellier

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Hérault

L'imam de la mosquée Aïcha à Montpellier est mis examen pour agressions sexuelles. Mohamed Khattabi doit être jugé en correctionnelle fin juin. En attendant, il lui est interdit d'exercer son activité et de se rendre à la mosquée où il officiait.

L'imam Mohamed Khattabi doit être jugé le 29 juin. Il est mis en examen pour agressions sexuelles
L'imam Mohamed Khattabi doit être jugé le 29 juin. Il est mis en examen pour agressions sexuelles © Maxppp - Guillaume Bonnefont

L'imam Mohamed Khattabi est convoqué le 29 juin devant le tribunal correctionnel de Montpellier. Il doit être jugé pour agressions sexuelles mais en attendant, il est placé sous contrôle judiciaire : interdiction de d'exercer son activité d'imam et interdiction de se rendre dans la mosquée Aïcha, là où il officie depuis plusieurs années, quartier Garosud.

Selon La Gazette de Montpellier, la victime est une jeune femme, membre de sa famille, qui aurait déposé plainte contre lui fin 2019 pour des faits "commis alors qu'elle était mineure, sur fond de prétendues pratiques religieuses".

En 2016, une pétition avait été lancée contre lui sur internet. Elle a recueilli 12.000 signatures pour protester contre des propos qu'il aurait tenu lors d'un prêche. L'auteur de cette pétition, adressée au procureur de la République de Montpellier de l'époque, reprochait à l'imam de "justifier les relations sexuelles avec les filles mineures".

Mohamed Khattabi, 59 ans, a déjà été condamné par le tribunal correctionnel de Montpellier en mai 2016 à six mois de prison avec sursis pour fraudes aux prestations sociales, travail dissimulé et blanchiment de fraude fiscale.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu