Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

L'incendiaire du Nord-Vienne condamné à un an de prison ferme

lundi 26 novembre 2018 à 18:29 Par Manon Vautier-Chollet, France Bleu Poitou

L'incendiaire du Nord-Vienne reste en prison. En détention provisoire en attendant son procès, il a été condamné lundi 26 novembre à deux ans de prison dont un an ferme. Il devra aussi suivre des soins pendant trois ans.

L'incendiaire avait déclenché 9 feux dans le Nord-Vienne.
L'incendiaire avait déclenché 9 feux dans le Nord-Vienne. © Maxppp - maxppp

Poitiers, France

L'incendiaire du Nord-Vienne, qui a déclenché neuf feux entre juillet 2017 et septembre 2018, a été condamné à deux ans de prison dont un an ferme. Il devra aussi, à sa sortie de prison, suivre des soins pendant trois ans et indemniser ses victimes. Pendant le procès, où quatre agriculteurs victimes et le SDIS 86 étaient présents, le tribunal correctionnel a tenté d'en savoir plus, sans résultats.

Vous avez réfléchi au pourquoi ? (...) Je ne sais pas, ça soulage

Le prévenu n'a pas été très bavard. Parlant très bas, même son avocat est obligé de se rapprocher pour l'entendre. L'homme de 47 ans n'a pas réussi à expliquer ces incendies, répondant à peine aux questions du président. L'expertise psychiatrique en a dit un peu plus sur la personnalité du prévenu. A l'expert, il a notamment expliqué que quand il met le feu, il ressent une sorte de décharge. L'expert a conclu à une altération psychique au moment des faits, parlant aussi d'un homme peu capable de gérer les tensions.

Une indemnisation de 142 907 euros aux parties civiles

" Vous avez réfléchi au pourquoi ?" lui demande alors le président. "Je ne sais pas, ça soulage", explique l'incendiaire qui n'en dira pas beaucoup plus. Le président s'est résigné : _"je crois que nous n'auront pas plus d'explications"_. L'incendiaire dira quand même à la fin de l'audience qu'il est désolé... et s'excuse auprès des agriculteurs.

L'incendiaire devra payer au total 142 907 euros aux parties civiles. Le SDIS 86 et plusieurs agriculteurs avaient demandé une indemnisation.