Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

"L'incendiaire de l'Auxois" toujours en cavale

mercredi 29 juin 2016 à 18:00 Par Adeline Tavet, France Bleu Auxerre et France Bleu Bourgogne

L'homme suspecté d'avoir démarré plusieurs incendies dans l'Auxois court toujours ! On n'a plus eu de trace de lui depuis ce dimanche 26 juin, dans l'Yonne. Face aux recherches infructueuses, les moyens sur le terrain sont moins importants et l'enquête prend un nouveau tournant.

Appel à témoin de la gendarmerie
Appel à témoin de la gendarmerie - Gendarmerie

Bourgogne, France

Il a été aperçu pour la dernière fois, dimanche 26 juin dans l'Yonne. Celui que l'on surnomme "l'incendiaire de l'Auxois", suspecté d'avoir démarré plusieurs incendie du côté de Pouilly-en-Auxois, court toujours. Après cinq jours de traque et d'importants moyens mobilisés, une cinquantaine de gendarmes, dont des membres du GIGN, des maître-chiens et même des plongeurs, ainsi qu'un hélicoptère à caméra thermique, l'enquête prend un nouveau tournant.

Un tournant dans l'enquête

La chasse à l'homme n'aura donc pas permis d'arrêter le suspect. Pour le retrouver, c'est l'enquête de la police judiciaire qui reprend la main. L'objectif est d'en savoir plus sur lui, sa vie, essayer de le comprendre pour le débusquer. Mais avant, il faut déjà savoir pourquoi nous n'avons plus de trace de lui depuis trois jours. Selon le Colonel Olivier Kim, le commandant de la région de gendarmerie de Bourgogne Franche-Comté, trois hypothèses sont possibles.

Trois hypothèses

"La première hypothèse est que le suspect ait pu s'enfuir, soit grâce à l'aide d'un complice, soit grâce à un automobiliste qui l'a pris en stop sans savoir. Ensuite, il est possible qu'il est mis fin à ses jours. Dans ce cas, on pourrait le retrouver dans quelques jours voire quelques semaines, puisque le secteur des recherches, vers Ancy-le-Franc est très boisé. Enfin, la dernière possibilité est qu'il soit caché et c'est pour ça que nous avons toujours des hommes mobilisés", explique le Colonel Kim. Même s'il reconnaît que les forces sur le terrain ne sont pas les mêmes que ces derniers jours.

Colonel Olivier Kim, le commandant de la gendarmerie en Bourgogne Franche-Comté