Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'incendie d'un émetteur en Haute-Vienne prive de télévision et de radio la moitié de la Charente

-
Par , France Bleu La Rochelle

Plus de télé ni de radio dans une bonne moitié du département de la Charente depuis lundi soir. C'est un émetteur de Télédiffusion de France qui a été incendié aux Cars, au Sud de Limoges. Environ un million et demi de foyers, au total, sont privés de TNT et des radios du groupe Radio France.

C'est un émetteur comme celui-ci qui a été incendié lundi
C'est un émetteur comme celui-ci qui a été incendié lundi © Maxppp - Thierry BOUGOT

La panne, consécutive à l'incendie de cet émetteur en Haute-Vienne, touche aussi une partie des habitants de l'agglomération d'Angoulême, à La Couronne, et même certains foyers à Cognac. "Il n'y a aucun doute sur l'origine criminelle de l'incendie de ce pylône dans la région de Limoges", précisait lundi TDF. Comme à Saint-Saturnin en Charente au mois de mai 2018, pour l'émetteur d'Angoulême, ou à Marseille au mois de décembre, c'est donc la piste d'un acte volontaire qui est privilégiée. 

plusieurs jours pour réparer

Aux Cars, au Sud de Limoges, l'incendie a eu lieu lundi, vers 19h30-20h. Les techniciens ont entrepris, mardi matin, de "décontaminer" le site, c'est à dire éviter que les fumées toxiques viennent détériorer les installations. Si le nombre de foyers touchés par les conséquences de l'incendie est aussi important (entre 1 million 400 000 et un million et demi de victimes, privées de TNT et de radio), c'est parce que ce sont tous les réémetteurs qui ont été sollicités en même temps et qui sont tombés en panne à leur tour. Déjà, pour les chaînes du groupe Radio France, la situation s'améliore, mais pour la TNT il faudra attendre encore plusieurs jours. C'est un mystérieux "groupe anti 5G" qui a revendiqué par mail cet incendie volontaire auprès de nos confrères du journal "Le Populaire du Centre".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess