Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

L'incendie de Générac est d'origine criminelle

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Gard Lozère, France Bleu

Les enquêteurs de la cellule de recherche des causes et circonstances de l’incendie de Générac ont découvert sur le lieu de départ du feu des éléments matériels qui, selon le procureur de la République de Nîmes, établissent l'origine criminelle de cet incendie qui a parcouru 488 hectares.

488 hectares ont brûle à Générac
488 hectares ont brûle à Générac © Radio France - Mélodie Viallet

Générac, France

Origine criminelle. C'est dans cette journée du jeudi 1er août que les enquêteurs de la cellule de recherche des causes et circonstances de l’incendie ont découvert l'origine de l'incendie de Générac. Très vite ils ont eu la certitude que l'origine n'était pas naturelle,mais humaine. Restait à savoir si elle était involontaire ou volontaire, criminelle. Et Eric Maurel, procureur de la République à Nîmes, le dit : "Les divers éléments portés à ma connaissance par l'expert judiciaire et les gendarmes me permettent de considérer qu'il s'agit d'un acte volontaire".

L'origine criminelle établie, reste à retrouver le ou les incendiaire(s)

Et cette volonté criminelle serait clairement établie, à en croire Eric Maurel : "Ont été retrouvés sur les lieux un certain nombre d'éléments matériels qui permettent donc d'ores et déjà d'avoir une certaine connaissance du mode opératoire". Quels éléments ? Le procureur s'est montré très discret. Volonté de ne pas gêner l'enquête et surtout, volonté de ne pas donner de mode d'emploi à de potentiels incendiaires. On peut juste imaginer que les enquêteurs ont mis la main sur un ou des éléments du principe de mise à feu.

Choix de la station

France Bleu