Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

L’incompatibilité de deux liquides à l’origine de l’accident à la station d’épuration d’Ajaccio ?

-
Par , France Bleu RCFM, France Bleu

Les enquêtes administrative et judiciaire le confirmeront dans les prochains jours. Il semblerait que l’accident survenu mercredi à la station d’épuration d’Ajaccio soit lié au mélange de deux liquides incompatibles.

L’incompatibilité de deux liquides à l’origine de l’accident à la station d’épuration d’Ajaccio ?
L’incompatibilité de deux liquides à l’origine de l’accident à la station d’épuration d’Ajaccio ? © Radio France - Maxime Becmeur

Ajaccio, France

Que s’est-il passé mercredi 18 septembre à la station d’épuration des Sanguinaires à Ajaccio ?  Les deux enquêtes administrative et judiciaire diligentée à la suite de l’accident tenteront de préciser les choses. Mais selon les secours qui sont intervenus au cœur même de la station d’épuration, il semblerait que l’accident soit lié au mélange accidentel de deux liquides. Invité de la rédaction de RCFM, le lieutenant Yves Banes, du corps des pompiers d’Ajaccio, spécialisé dans les interventions chimiques, indiquait que l’accident était dû «  à un mélange de javel et de chlorure ferrique, deux agents chimiques utilisés dans le traitement de l’eau mais qui sont incompatibles ».

Le contact de ces produits aurait donc engendré une réaction isothermique, suscitant une élévation importante de la température. « Le phénomène aurait même engendré une explosion » précise encore le lieutenant Banes, « provoquant le dégagement d’un nuage de chlore ».

Les  conséquences auraient pu être plus graves qu’elles ne l’ont été. Le dichlore (gaz né de ce mélange) est un gaz toxique, qui peut être mortel. Ce gaz était d’ailleurs utilisé comme arme de combat durant la première guerre mondiale. 

Choix de la station

France Bleu