Infos

L'octogénaire agressée à Brive était accusée de sorcellerie par sa nièce et sa belle-sœur

Par Juliette Bergé, France Bleu Limousin et France Bleu dimanche 23 octobre 2016 à 12:26

La vieille dame âgée de 82 ans a été agressée dans un bois près du refuge Spa de la Perbousie.
La vieille dame âgée de 82 ans a été agressée dans un bois près du refuge Spa de la Perbousie. © Maxppp - Sami Belloumi

La vieille dame de 82 agressée dans le bois près du refuge pour animaux de la SPA de la Perbousie était accusée de sorcellerie par sa nièce de 54 ans. C'est la raison pour laquelle les trois personnes désormais placées en détention provisoire seraient passées à l'acte criminel.

Selon les enquêteurs, l'agression de l'octogénaire à Brive mercredi dernier serait liée à des accusations de sorcellerie. La nièce âgée de 54 ans accusait sa tante de lui avoir jeté un mauvais sort responsable de ses problèmes de santé. Elle a confié aux enquêteurs qu'elle sentait souvent comme des coups de poignard dans le haut de son corps. Ce serait la principale raison du passage à l'acte des trois membres de la famille de l'octogénaire.

La nièce accusait sa tante de lui avoir jeté un mauvais sort

Des expertises psychiatriques menées sur la nièce font état d'une psychose délirante sur fond de sorcellerie. Selon les enquêteurs, la nièce est dans un état de délire irrationnel. "Mais attention, on est quand même face à des gens diplômés, la nièce était titulaire d'un doctorat en littérature anglaise" confie une source proche du dossier. Les trois personnes vivraient recluses depuis de nombreuses années.

Les expertises psychiatriques font état d'une psychose délirante sur fond de sorcellerie

Les trois membres de la famille sont mis en examen et placés en détention provisoire. Le compagnon de la nièce âgé de 48 ans serait l'auteur des coups de manivelle sur la vieille dame. Il aurait avoué son acte lors des auditions qui ont eu lieu hier jusqu'à tard dans la soirée au pôle de l'instruction de Limoges.

Une information judiciaire a été ouverte à son encontre pour tentative d'assassinat. Une autre information judiciaire concernant la nièce de 54 ans et la belle-sœur de 85 ans a également été ouverte.

Le retraité âgé de 78 ans ayant servi de chauffeur est placé sous le statut de témoin assisté. Il est libre.

Le pronostic vital de la vieille dame hospitalisée à Brive et souffrant de nombreux traumatismes est toujours engagé.

Partager sur :