Faits divers – Justice

Censure de L'origine du monde de Courbet : la justice française doit dire si elle peut juger Facebook

Par France Bleu Besançon, France Bleu Besançon et France Bleu mardi 5 janvier 2016 à 18:48 Mis à jour le mardi 5 janvier 2016 à 19:32

Le tableau du peintre d'Ornans commandé en 1866 au coeur d'un procès
Le tableau du peintre d'Ornans commandé en 1866 au coeur d'un procès © Maxppp

Pour avoir posté une photo du célèbre tableau du peintre franc-comtois, un enseignant nantais s'était vu censurer son compte Facebook par le géant du net américain. Ce mardi la Cour d'appel de Paris devait dire si la justice française est compétente sur ce type de litige. Réponse le 12 février.

A l'origine du litige, l'action en justice d'un professeur des écoles nantais qui a vu son compte censuré par Facebook pour avoir posté une photo du tableau de Gustave Courbet "L'origine du monde", représentant un sexe féminin.

En première instance, le tribunal de grande instance de Paris s'était déclaré compétent pour juger le réseau social. La société américaine qui considère que seule la justice californienne - où siège l'entreprise- peut juger ce type de litige, avait fait appel.

Ce mardi la Cour d'appel de Paris examinait les arguments des uns et des autres. Elle rendra sa décision le 12 février. 

Le peintre est originaire de Franche-Comté

En Franche-Comté, le musée d'Ornans, ville natale du peintre, a déjà accueilli le tableau à la réputation sulfureuse, en juin 2014 pour une grande exposition sur le sexe féminin. Une exposition tout de même interdite au moins de 16 ans !  La représentation du tableau, des moulures et des gadgets font d'ailleurs le bonheur des touristes :

Babioles et réplique en 3D de "L'origine du monde" de Courbet, à Ornans - Maxppp
Babioles et réplique en 3D de "L'origine du monde" de Courbet, à Ornans © Maxppp


Partager sur :