Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

L'AS Saint-Etienne convoquée le 30 novembre par la Ligue après les incidents du derby

jeudi 9 novembre 2017 à 22:50 - Mis à jour le vendredi 10 novembre 2017 à 8:12 Par Maxime Fayolle, France Bleu Saint-Étienne Loire et France Bleu

La Ligue de Football professionnel a tranché jeudi soir : le dossier du derby est placé en instruction pour trois semaines. Les dirigeants de l'AS Saint Etienne sont convoqués devant la commission de discipline le 30 novembre prochain.

Le derby a connu de trop nombreux débordements
Le derby a connu de trop nombreux débordements © Maxppp - Richard Mouillaud

Saint-Étienne, France

Il faudra encore attendre pour connaître la sanction que recevra l'AS Saint-Etienne après le derby perdu contre l'OL. La commission de discipline s'est penché une première fois ce 9 novembre sur le dossier. Elle a lu les rapports des délégués du match, visionné les images et notamment celles de l'envahissement du terrain et saisi le Conseil National de l'Ethique. Un dossier brulant qui mérite réflexion : la décision est renvoyée après instruction au 30 novembre prochain. C'est à cette date que les dirigeants stéphanois sont convoqués.

Pas de mesures conservatoires

Dans l'attente, la LFP n'a décidé aucune mesure conservatoire : pas de huis-clos, pas de délocalisation de match. Par contre, la Ligue est claire : elle vise uniquement les supporters stéphanois malgré la présence de près de 800 lyonnais et les très nombreuses dégradations dans le parcage ainsi que les banderoles affichées dans le camp adverse. Le seul lyonnais inquiété : c'est le capitaine Nabil Fékir. Pour sa célébration du 5e but, il est également convoqué par la commission de discipline, à cette même date du 30 novembre.