Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : comment l'élite ukrainienne aurait été contaminée à Courchevel

-
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu
Courchevel 1850, Saint-Bon-Tarentaise, France

L'affaire est à la Une ce jeudi d'un magazine réputé en Ukraine. L'hebdomadaire Novoe Vremya raconte comment plusieurs députés notamment ont été contaminés par le Covid-19 lors d'un séjour dans la station de ski de Courchevel en mars dernier.

La station de ski de Courchevel est très prisée des touristes russes et ukrainiens
La station de ski de Courchevel est très prisée des touristes russes et ukrainiens © Maxppp - Maxppp

Ce jeudi, la presse ukrainienne annonce la contamination de plusieurs membres de l'élite ukrainienne lors d'un séjour à Courchevel en mars dernier. L'hebdomadaire réputé Novoe Vremya affirme que la station de ski de Savoie est le premier "cluster" de Covid-19 pour l'élite ukrainienne. En Ukraine, on parle même du "Virus de Courchevel".

Un rassemblement traditionnel autour du 8 mars

Selon la journaliste Kristina Berdynskykh (jointe par le correspondant de France Bleu sur place), tout s'est noué autour du 8 mars dernier, lors des traditionnels séjours des riches élites russes et ukrainiennes dans la station de ski savoyarde. Ce 8 mars est un jour férié dans de nombreux pays de l'Europe de l'Est autour duquel ceux qui en ont les moyens programment des vacances au ski. Traditionnellement, les élites russes viennent à Courchevel au début du mois, avant que ne suivent les Ukrainiens jusqu'au 15 mars. Autour du 10 mars, ils sont donc très nombreux à se croiser dans les hôtels, les bars, les restaurants, et à y faire la fête.

Des témoins évoquent la fréquentation massive de la terrasse en plein air du Cap Horn, mais aussi Le Tremplin et Le Bagatelle, des restos très courus dans la station par de riches Ukrainiens. Une grande soirée festive qui aurait eu lieu à La Mangeoire est aussi rapportée. 

Des députés, mais aussi des hommes d'affaires touchés

Quelques jours après, selon nos confrères de la presse ukrainienne, la députée  Anna Skorokhod aurait par exemple développé des symptômes du coronavirus : maux de tête, courbatures, absence d'odorat. Elle-même n'aurait pas été à Courchevel, mais aurait assisté à une réunion avec d'autres députés concernés à leur retour de France. Six autres députés seraient touchés, mais aussi une juge du tribunal de commerce par exemple, ou des représentants du monde des affaires ou du milieu sportif. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu