Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

L'un des fugitifs les plus recherchés de Belgique arrêté à Montélimar

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Cette figure du banditisme belge recherché pour un assassinat se cachait à Montélimar depuis plusieurs semaines. Les policiers de la brigade nationale de recherche des fugitifs l'ont interpellé ce jeudi matin alors qu'il allait acheter son journal.

Edouard Donys a 76 ans
Edouard Donys a 76 ans - Police fédérale belge

Montélimar, France

Des Montiliens ont sans doute croisé ce paisible retraité qui avait ses habitudes : l'achat du journal tous les matins près de son domicile en centre-ville et des courses régulières dans la zone commerciale Sud. Edouard Donys, 76 ans, s'était installé à Montélimar sous une fausse identité depuis quelques semaines, "peut-être un mois" selon la brigade nationale de recherche des fugitifs. 

Condamné à 25 ans d'emprisonnement pour avoir commandité un assassinat

Cet homme, figure du banditisme belge, impliqué dans des affaires de trafic de véhicules, était sous le coup d'un mandat d'arrêt européen émis par la Belgique début octobre. Il avait alors été inscrit sur la liste des "Belgium's Most wanted", la liste des Belges les plus recherchés. Edouard Donys avait été condamné en mars dernier par la cour d'appel de Mons en Belgique à 25 ans d'emprisonnement pour avoir commandité l'assassinat de la belle-mère de son ex-compagne, dans une affaire d'héritage. Il s'était pourvu en cassation, ce qui lui avait évité l'incarcération. Finalement, en août, son pourvoi avait été rejeté mais l'homme s'était volatilisé. 

Interpellé alors qu'il allait acheter son journal

Selon la police fédérale belge, un "tuyau a permis de donner un coup d'accélérateur aux recherches". Mis sous surveillance par les policiers de la BNRF, il a donc été interpellé en douceur vers 9h ce jeudi matin près de l'arrêt de bus du boulevard Meynot. Edouard Donys a été placé en retenue judiciaire en attendant sa présentation à un magistrat du parquet général de Grenoble. Il devrait être incarcéré vendredi dans une prison française, sous écrou extraditionnel, en attendant sa remise aux autorités belges.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu