Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'un des trois gendarmes tués dans le Puy-de-Dôme était originaire de Provence

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Vaucluse, France Bleu Provence, France Bleu

L’un des gendarmes tués dans le Puy-de-Dôme est originaire de Martigues (Bouches-du-Rhône) et sa famille vit dans le sud Vaucluse, à Villelaure. L’adjudant Rémi Dupuis, âgé de 37 ans, est mort sous les balles d'un forcené. Il était père de deux enfants.

Gendarmes dans le bourg de Saint-Just
Gendarmes dans le bourg de Saint-Just © Radio France - Antoine Loistron

C'est le maire de Pertuis qui l'annonce sur les réseaux sociaux ce mercredi : Rémi Dupuis était un enfant du pays. L'adjudant, âgé de 37 ans, était père de deux enfants. Il avait grandi à Marignane, près de Marseille. Aujourd'hui, ses parents vivent à Villelaure, près de Pertuis. "On s'en est aperçu alors que nous rédigions le communiqué d'hommage à la gendarmerie, explique Henri Lafon, premier adjoint au maire de Pertuis. Ici, nous côtoyons les gendarmes tous les jours et nous savons le travail qu'ils font sur le terrain. C'est terrible pour la famille Dupuis. Ils sont abattus. Et pour nous c'est un choc."

Roger Pellenc et son équipe municipale expriment "leur profonde tristesse à l'annonce du décès du lieutenant Cyrille Morel, de l'adjudant Rémi Dupuis et du brigadier Arno Mavel, tués lors d'une intervention destinée à secourir une femme victime de violences conjugales à Saint-Just dans le Puy-de-Dôme. La ville est particulièrement touchée par ce drame, un des gendarmes tués étant le fils de M. et Mme Dupuis, famille pertuisienne très impliquée dans la vie associative." Les parents de Rémi Dupuis sont très engagés dans les associations de jumelage de la ville.

Le député LR de Vaucluse Julien Aubert s'associe au maire de Pertuis "pour témoigner de toute sa solidarité à la famille et aux proches dans cette épreuve si terrible. Les gendarmes, comme les policiers, sont les protecteurs de notre Nation. Nous leur devons le plus grand respect et leur témoigner notre soutien, car ils font un métier difficile qui les expose bien au delà de la plupart de nos compatriotes".

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess