Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'une des jeunes filles victimes d'une fusillade à Marseille est en état de mort cérébrale

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

L'une des deux jeunes filles grièvement blessées dans la fusillade de la Belle de Mai dimanche soir à Marseille est en état de mort cérébrale.

Des dizaines d'impact de balles ont été trouvés après la fusillade de la Belle de Mai à Marseille
Des dizaines d'impact de balles ont été trouvés après la fusillade de la Belle de Mai à Marseille © Maxppp - Nicolas Vallauri

Une balle dans la tête fatale pour la jeune fille de 19 ans victime collatérale d'une fusillade dimanche soir à Marseille dans le quartier de la Belle de Mai. Selon la procureur de la République, l'adolescente est placée sous "assistance respiratoire mécanique en état de mort cérébrale". Elle a été touchée à la tête et aux jambes par plusieurs projectiles.

La seconde jeune femme, âgée de 17 ans, a été grièvement atteinte également. Mais elle a pu être opérée. Les deux jeunes femmes étaient toutes deux totalement inconnues de la justice.

La piste d'une affaire de drogue

Vers 22h15 ce dimanche, quatre personnes, dont les deux jeunes filles, étaient à bord d'une voiture, stationnée près d’un point de revente de stupéfiants. Un véhicule est arrivé à leur hauteur, avec deux hommes à l'intérieur. L'un d'eux est sorti du véhicule pour faire feu à l'arme automatique. L'auteur a tiré à plusieurs reprises, avant de prendre la fuite.  

Le conducteur de la voiture visée - qui n'a pas été blessé - a été placé en garde à vue. Un quatrième occupant a pris la fuite. La piste d'un conflit en lien avec les stupéfiants semble privilégiée. Ce serait le onzième règlement de comptes de l'année, avec déjà neuf morts depuis le 1er janvier 2020.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess