Faits divers – Justice

Laurent Wauquiez dénonce "une affaire massive d'espionnage des boîtes mails" au Conseil régional

Par Marion Aquilina, France Bleu Drôme-Ardèche, France Bleu Isère, France Bleu Pays d'Auvergne, France Bleu Pays de Savoie, France Bleu Saint-Étienne Loire et France Bleu jeudi 9 février 2017 à 15:08

Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes
Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes © Radio France - Marion Aquilina

Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, s'est exprimé ce jeudi matin à Lyon, à l'occasion d'une assemblée plénière au Conseil régional. Il a annoncé que les boîtes mails de la région auraient été victimes d'espionnage en novembre 2015.

"Oui, il y a eu une affaire massive d'espionnage des boîtes mails", c'est ce qu'a annoncé ce jeudi matin Laurent Wauquiez, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Cette affaire aurait débuté en novembre 2015, pendant la période électorale et sous le mandat de Jean-Jack Queyranne, précédent président de la région (2004-2015).

"Cette maison a été espionnée, c'est ahurissant"

Derrière cette affaire, un homme est pointé du doigt, c'est le directeur de la Direction des Services Informatiques de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Laurent Wauquiez précise que l'espionnage a été "vraisemblablement piloté par le directeur de la DSI et sur toutes les boîtes mails avec des recherches précises sur des contacts avec la presse pendant la période électorale".

Le président de Région a poursuivi : "Je veux savoir qui a demandé, quels ont été les objectifs, quelle utilisation en a été faite. Est-ce qu'il a agi sur ordre ou non ? Qui a donné cette instruction ?" Laurent Wauquiez a ajouté : "Cette maison a été espionnée pendant la période électorale puis ensuite puisque les ouvertures de boîtes mails ont été poursuivies jusqu'à quasiment aujourd'hui. C'est ahurissant."

Un audit en interne aurait été diligenté pour comprendre les circonstances de cette affaire. Laurent Wauquiez a demandé à la DSI de mettre en place des mesures qui ne permettent plus à la DSI d'ouvrir des comptes sur les mails de la région.

Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes