Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

L214 jugé à Pau pour ses vidéos faites aux abattoirs de Mauléon

-
Par , , France Bleu Béarn, France Bleu Pays Basque

Après avoir provoqué la condamnation des abattoirs de Mauléon et de trois employés, l'association L214 est jugée à son tour pour atteinte à la vie privée des abatteurs filmés dans cette vidéo.

Le procès très médiatisé de l'abattoir et ses trois employés
Le procès très médiatisé de l'abattoir et ses trois employés - Maxppp (Quentin Top)

Mauléon-Licharre, France

L'association L214 comparait ce lundi devant le tribunal correctionnel de Pau. L'association est poursuivie pour les images qu'elle a obtenues dans les abattoirs de Mauléon. Des vidéos très explicites, montrant l'abattage d'animaux mal assommés.  Le parquet de Pau poursuit l'association pour atteinte à la vie privée des personnes qui figurent sur ces vidéos. C'est l'autre volet de cette affaire qui a déjà conduit à la condamnation des abatteurs et l'employeur de ceux-ci. 

Le parquet reproche deux choses à l'association. Tout d'abord d'avoir fourni la caméra à cet homme, que l'association n'a jamais voulu nommer, qui est donc resté introuvable, qui a placé ces caméras dans les abattoirs de Mauléon. C'est la complicité d'atteinte à l'intimité de la vie privée. On lui reproche aussi d'avoir diffusé ces images, largement reprises partout sans avoir pris la précaution de flouter les visages des abatteurs. Ils sont victimes dans ce dossier.

Ce sont ces images qui ont permis les poursuites contre l'abattoir et les employés, mais que la justice reproche à l'association aujourd'hui. Maître Caroline Lanty, l 'avocate d'L214 trouve la situation paradoxale.

Me Caroline Lanty défend L214 dans ce procès

Dans ce deuxième procès des abattoirs de Mauléon on retrouve en victime, les abatteurs condamnés dans le premier procès. Maître Antoine Tugas, l'avocat des abatteurs espère la condamnation de l'association.     

Me Antoine Tugas, le conseil des abatteurs

Me Antoine Tugas, lors du procès des abattoirs et de trois employés - Aucun(e)
Me Antoine Tugas, lors du procès des abattoirs et de trois employés - maxppp (Quentin Top)
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu