Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L214 publie la vidéo de cochons en putréfaction dans un élevage près de Saint-Brieuc

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Nouvelle vidéo choc de L214. Ce lundi 25 janvier, l'association de défense des animaux publie les images de cochons en putréfaction dans un élevage des Côtes d'Armor adhérent de la Cooperl.

"Attention, images difficiles", c'est ce que l'on peut lire en préambule de la nouvelle vidéo publiée par L214. Les images montrent des cochons en putréfaction prises dans un élevage près de Saint-Brieuc dans les Côtes d'Armor. "Une vision d'horreur", c'est ainsi que L214 qualifie les images de cet élevage breton.

On y voit en effet des dizaines de cochons morts en putréfaction qui gisent à même le sol. Certains animaux sont presque à l'état de squelette en train d'être grignotés par les rats. On voit également une brouette pleine d'ossements qui traîne dans l'exploitation.

Un éleveur adhérent de la Cooperl

"Des images insoutenables" a reconnu la Cooperl à laquelle l'éleveur était adhérent. La coopérative agricole bretonne, dont le siège social est à Lamballe, précise que ce site d'engraissement a été fermé physiquement fin mai 2020 par l'éleveur à la demande de son vétérinaire. Les animaux morts seraient donc restés sur place. La Cooperl explique aussi que l'agriculteur a été placé en redressement judiciaire et qu'il est en grande fragilité morale et financière.

L'éleveur aurait une autre exploitation sur la même commune

Malgré tout, selon L214, cet éleveur aurait une autre porcherie toujours en fonctionnement sur la même commune près de Saint-Brieuc. L'association a donc porté plainte pour cruauté et abandon d'animaux et demande la fermeture administrative immédiate de toutes les exploitations de cet éleveur.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess