Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

La 4G arrive enfin dans le métro à Rennes

mercredi 26 septembre 2018 à 18:19 Par Maxime Bossonney, France Bleu Armorique et France Bleu Breizh Izel

La 3G et la 4G seront déployées par les quatre opérateurs et TDF, le 1er octobre, sur l'ensemble du métro rennais. Vous pourrez désormais écrire des SMS, passer des appels ou encore regarder des vidéos dans les rames de la ligne A.

La couverture mobile et 4G du métro résulte de la coopération entre Rennes Métropole, TDF et les quatre opérateurs
La couverture mobile et 4G du métro résulte de la coopération entre Rennes Métropole, TDF et les quatre opérateurs © Radio France - Maxime Bossonney

Rennes, France

Imaginez. Vous descendez les innombrables marches de la station Charles-de-Gaulle à Rennes. Vous vous enfoncez lentement dans les entrailles du métro. Pour patienter, en attendant la prochaine rame, vous décidez de regarder sur votre téléphone un épisode de votre série préférée. Et c’est possible, car votre barre réseau 4G est pleine à craquer !

Et bien ce rêve, va devenir réalité. Le 1er octobre prochain, toute la ligne A du métro rennais sera dotée de la couverture 3G et 4G. Vous aurez donc accès à internet et à vos appels peu importe votre opérateur. Une petite révolution qui résulte de la coopération de Rennes Métropole, de TDF (Télé Diffusion de France) et des quatre fournisseurs d’accès mobile (Bouygues, Free, Orange et SFR). 

Ceci n'est pas un détecteur de fumée, mais bien une antenne 4G à la station Clémenceau - Radio France
Ceci n'est pas un détecteur de fumée, mais bien une antenne 4G à la station Clémenceau © Radio France - Maxime Bossonney

Un système de couverture innovant

L’intégralité des quinze stations et tunnels du métro seront couverts en très haut débit mobile, grâce à un système complexe de transports de données, vers le centre TDF de Cesson-Sévigné. Une première en France.

Près de 130 kilomètres de câbles optiques entre les stations et Cesson-Sévigné, plus d'une centaine d’antennes très discrètes. Le chantier a été colossal mais aussi compliqué. La fenêtre de tir était courte, seulement 4 h 30 de travaux la nuit entre la fermeture et l’ouverture du métro.

Et quant aux stations très profondes comme Sainte-Anne à 20 mètres sous terre, il ne devrait pas y avoir de coupures. Des petites antennes relais ont été placées en plus.

Jean-Jacques Bernard, chargé des transports à Rennes Métropole, teste la 4G dans le métro - Radio France
Jean-Jacques Bernard, chargé des transports à Rennes Métropole, teste la 4G dans le métro © Radio France - Maxime Bossonney

Une réponse aux attentes des usagers

Une nouveauté qui répondait à une demande des Rennais. Il y aura une continuité du réseau pour les usagers entre par exemple la ligne LGV, qui bénéficie de cette couverture, et le métro, dès l’arrivée en gare.

Une signalétique sera néanmoins mise en place dans les prochains jours, pour inciter les utilisateurs à modérer les appels dans les rames. Un peu comme dans les trains, où l’on demande aux voyageurs de téléphoner depuis la plateforme entre les voitures.

Enfin, il y a bien évidemment la question des ondes électromagnétiques et de leurs impacts sur la santé. Il n’y a pas de quoi avoir peur selon Rennes Métropole, des mesures ont été effectuées. D’autres sont également prévues quinze jours après le lancement de la couverture 4G. Les résultats seront analysés par un comité composé d’élus et de membres d’associations.

La nouvelle ligne B du métro sera elle aussi pourvue du réseau 4G, et adaptée à la future 5G, dont l’arrivée en France est prévue pour 2020.