Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

La Baule : le Tropicarium bonsaï panse ses plaies après un incendie

mardi 4 décembre 2018 à 3:01 Par Anne Patinec, France Bleu Loire Océan

A la Baule, le Tropicarium Bonsaï, ce site dédié aux plantes tropicales, panse ses plaies après l'incendie dont il a été victime le 21 novembre dernier. Unique dans la région, le Tropicarium, qui produit des bonsaï, a été fondé par un couple de passionnés il y a une trentaine d'années.

Le feu a pris dans le bâtiment d'accueil au niveau du compteur électrique
Le feu a pris dans le bâtiment d'accueil au niveau du compteur électrique © Radio France - Anne Patinec

La Baule, France

Près de 2 semaines après l'incendie, Joëlle Hénin a encore du mal à passer devant l'accueil du Tropicarium de La Baule totalement calciné. Le 21 novembre, vers 6 heures du matin, le feu a détruit le bâtiment, sans doute à cause d'une surchauffe dans le tableau électrique. Au sol, on voit encore des livres et des factures calcinés. Attenante, la grande serre de 600 m2 et ses nombreuses plantes ont souffert. A l'intérieur, une odeur de fumée persiste. 

La suie s'est immiscée partout et a recouvert les bonsaïs. Depuis, il faut soit les effeuiller soit nettoyer chaque feuille avec chiffon. Un travail de bénédictin.

Près de 2 000 espèces tropicales sont visibles au Tropicarium - Radio France
Près de 2 000 espèces tropicales sont visibles au Tropicarium © Radio France - Anne Patinec

Site unique avec 2 000 plantes tropicales

Heureusement, la famille Hénin se sent soutenue. Elle a reçu de nombreux messages de soutien. Amis et clients ont proposé un coup de main. Pour l'instant, aucune date de réouverture n'est prévue; le jardin extérieur de 5 000 m2 (qui se visite) lui a été totalement épargné.

Dans le jardin, les arbres sont taillés comme des bonsaï, ça s'appelle le "niwaki" - Radio France
Dans le jardin, les arbres sont taillés comme des bonsaï, ça s'appelle le "niwaki" © Radio France - Anne Patinec